FANDOM


Cette technique permet à Sakon et Ukon de fusionner leurs corps grâce à leur kekkei genkai. Au repos, Ukon séjourne dans le corps de Sakon en laissant uniquement sa tête émerger en un gros chignon sur la nuque de son frère. En revanche, lorsqu'il est actif, il peut naviguer librement dans son support comme s'il baignait dans un fluide et faire sortir des parties de son corps depuis n'importe quelle région de celui de Sakon. Par exemple, lorsque Sakon donne un coup de poing, ceux d'Ukon jaillissent de son bras, triplant ainsi les dégâts. Avant de se rendre compte de la présence d'Ukon, leur adversaire ne comprendra alors pas la rapidité et l'imprévisibilité des techniques de Sakon.[1] Ukon est capable de se séparer de son frère et de combattre à ses côtés,[3] mais il se fatigue rapidement parce qu'il passe son temps dans le corps de son frère.[4]

Quant à Kabuto, il peut créer à l'aide de la technique Transmission Étrange de l'Ombre Distante en synthétisant l'ADN d'autres ninjas qu'il a préalablement assimilé (Jirôbô, Kidomaru, Kimimaro, Tayuya et Orochimaru), afin de produire des copies de ces derniers et d'utiliser leurs pouvoirs.[5]

AnecdotesModifier

  • Quand Kabuto utilisa cette technique, il l'appela « Sakon - Attaque des Démons Jumeaux » (左近・双魔の術, Sakon - Sôma no Jutsu).[5]
  • Dans le Quatrième Databook, les noms « Attaque des Démons Jumeaux » et « Technique des Démons Jumeaux » sont tous les deux mentionnés dans les explications de la Transmission Étrange de l'Ombre Distante, ce qui peut laisser croire qu'il pouvait s'agir de deux techniques différentes.[2]

RéférencesModifier

  1. 1,0 1,1 Deuxième Databook, page 243
  2. 2,0 2,1 Quatrième Databook, page 243
  3. Naruto chapitre 204
  4. Naruto chapitre 205
  5. 5,0 5,1 Naruto chapitre 585
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .