FANDOM


Sôshûga

Gaï utilisant une arme ninja avec l'aide de son taijutsu.

Le Bukijutsu (武器術, Signifiant littéralement : Techniques d'Armes) fait référence aux techniques qui impliquent l'utilisation d'armes portables durant un combat, que les utilisateurs soient des shinobi ou des samouraïs. Les étudiant à l'Académie sont formés au maniement des armes et objets ninja comme les shuriken et les kunaï, apprenant comment les lancer et les manier grâce à l'entraînement sur cible.[1][2][3]

Le bukijutsu peut être utilisé en combinaison avec le taijutsu, le ninjutsu, le genjutsu, les flux de chakra et même d'autres armes Afin d'obtenir des effets plus dévastateurs, tels que le fléau utilisé en conjonction avec l'Armure Infinie,[4] l'utilisation de kunaï infusé à la foudre par Kakashi Hatake,[5] l'utilisation de lames de chakra infusées au vent par Asuma Sarutobi pour le combat rapproché et les armes infusées au vent utilisées par Danzô Shimura. La technique Yanagi de Kosuke Maruboshi combine le kenjutsu avec du genjutsu. Orochimaru fut également capable de combiner efficacement les effets secondaires de réduction du champ visuel de la technique Plongée dans les Ténèbres avec des shuriken pour augmenter les chances de frapper sa cible. En plus de cela, le fûinjutsu est souvent utilisé en conjonction avec le bukijutsu, du fait qu'il fournit un moyen facile et rapide de transport et l'utilisation d'armes. En raison de cette polyvalence, le bukijutsu est utilisé dans un vaste éventail de techniques ninja.

Le bukijutsu, de manière générale, est utilisé par presque tous les shinobi. Tenten est une utilisatrice notable de bukijutsu, tout comme le sont les Frères d'Or et d'Argent, Kinkaku et Ginkaku, qui étaient bien connus pour leur utilisation des Trésors du Rikudô Sennin. Dans le bukijutsu, les armes peuvent également être combinées avec des mécanismes pour aider dans les missions et en combat. Dans l'anime, Seimei, le fondateur du village de Takumi était également considéré comme un très puissant inventeur et utilisateur de bukijutsu.

Types de BukijutsuModifier

BôjutsuModifier

Bâton d'Adamantine

Le Bâton d'Adamantine.

Le Bôjutsu (棒術, Signifiant littéralement : Technique de Bâton) fait référence aux techniques qui impliquent l'utilisation de bâtons en combat rapproché. L'utilisateur le plus notable de ces techniques était nul autre que le Troisième Hokage, Hiruzen Sarutobi. En utilisant sa technique pour transformer Enma en un grand bâton, Hiruzen pouvait utiliser cet art, dans lequel il était particulièrement habile, comme montré lors de son combat contre Orochimaru. Avec ses techniques de bâton, il fut même capable de briser le Mokuton du Premier Hokage, Hashirama Senju. Un autre utilisateur notable est Naruto Uzumaki, après être entré en Mode Ermite de Rikudô, utilisa son Gudôdama en tant que bâton en combat.

KayakujutsuModifier

Kibaku Enjin 2

Hanzô utilise le Kayakujutsu

Le Kayakujutsu (火薬術, Signifiant littéralement : Techniques de Poudre à Canon) fait référence aux techniques qui impliquent l'utilisation d'explosifs. Une variante commune de kayakujutsu est l'utilisation des parchemins explosifs. Les shinobi attachent souvent ces parchemins explosifs à leurs armes (généralement un kunaï) afin de les rendre plus mortelles. Hanzô, en particulier, combine des parchemins explosifs à son Katon, créant un technique mortelle qui, même si elle est évitée, peut causer des blessures permanentes, comme cela se produisit pour les jambes de Nagato.

KenjutsuModifier

Article détaillé : Kenjutsu

Épées

Les Samouraïs utilisant le kenjutsu

Le Kenjutsu (剣術, Signifiant littéralement : Technique d'Épée) se rapporte aux techniques qui impliquent l'utilisation d'épées, que les utilisateurs soient des shinobi ou des samouraïs. Le kenjutsu peut être utilisé en combinaison avec le taijutsu, le ninjutsu, le fûinjutsu, les flux de chakra et même le genjutsu afin de produire des techniques plus dévastatrices. Elle est considérée comme une branche du bukijutsu.

ShurikenjutsuModifier

Article détaillé : Shurikenjutsu

Itachi Shurikenjutsu

Itachi utilisant le Shurikenjutsu

Le Shurikenjutsu (手裏剣術, Signifiant littéralement : Techniques d'Épée Cachée dans la Main) se rapporte aux techniques qui impliquent le lancement de shuriken, de kunai, de senbon ou tout autre nombreuses armes blanches tenues en main. Le shurikenjutsu peut être utilisé en combinaison avec le taijutsu, le ninjutsu et/ou les flux de chakra afin de créer des techniques plus dévastatrices.

KusarigamajutsuModifier

Hanzô avec son Kusarigama

Hanzô utilisant son Kusarigama.

Le Kusarigamajutsu (鎖鎌術, Signifiant littéralement : Technique de Faucille à Chaîne) est une forme de bukijutsu rarement utilisée qui utilise le Kusarigama. Un utilisateur notable de cet art est Hanzô, qui affronta le maître épéiste, Mifune, avec cette technique. Il fut remarqué que Hanzô utilisait une méthode peu orthodoxe, balançant la faucille avec la chaîne plutôt qu'avec l'extrémité lestée, qui est la manière la plus habituelle et efficace d'utiliser le kusarigamajutsu. Hanzô empoisonna également la faucille de son kusarigama, ce qui la rend beaucoup plus mortelle à tel point que même un seul coup pourrait décider de l'issue d'un combat. Tenten montra aussi quelques compétences avec cette forme unique de technique d'armes et Jiga était également habile avec un kusarigama combinant cette compétence avec son Art Ninja de l'Aimantation.

KyûjutsuModifier

Arc de Guerre de l'Araignée - Scission Terrible

Kidômaru utilisant le Kyûjutsu

Le Kyûjutsu (弓術, Signifiant littéralement : Technique d'Arc), une autre technique rarement vue dans le monde ninja, est celui où l'utilisateur utilisera un arc et des flèches pour attaquer des cibles à longue distance. L'utilisateur le plus remarquable de cet art est Sasuke Uchiwa qui fut formé au tir à l'arc dès le plus jeune âge.[6] Cependant, actuellement, il utilise principalement le tir à l'arc au travers de son Susanô. Kidômaru, quand il active sa Marque Maudite Niveau 2, utilise son Arc de Guerre de l'Araignée - Scission Terrible, un type de kyûjutsu noté pour sa force destructrice. Il était assez doué pour laisser Neji Hyûga, un maître du Byakugan, dans un état proche de la mort. Le tir à l'arc semble nécessiter beaucoup de précision pour viser. Les autres utilisateurs d'arcs et flèches comprennent Hikaru Tsuki et Taruho, tous deux n'ayant pas d'attaques particulières puissantes que comparées à celles des ninja.

TessenjutsuModifier

Grand éventail pliant

Temari avec son éventail de pliage géant

Le Tessenjutsu (鉄扇術, Signifiant littéralement : Technique d'Éventail en Fer) est l'art martial des éventails de guerre japonais. Il est basé sur l'utilisation d'un éventail en fer fixe ou d'un éventail en fer pliable et fut vu comme étant utilisé principalement par Madara Uchiwa de Konoha qui manie un gunbai et Temari de Suna qui manie un Grand Éventail Pliant. Ils sont extrêmement durables et en tant qu'armes, ne sont pas fabriqués à partir de matériaux dont un éventail normal est fait, par conséquent, leur utilisation peut s'appliquer de différentes manières allant d'attaques à longue jusqu'à courte portée. Il semblerait que le tessenjutsu est généralement enseigné à Suna comme montré durant la Quatrième Grande Guerre Shinobi.

Autres UtilisationModifier

Rétribution de l'Éventail 2

Madara utilisant son gunbai pour sa technique de la Rétribution de l'Éventail.

En dehors des techniques traditionnelles de bukijutsu, les shinobi mirent au point d'autres méthodes pour utiliser des armes ninjas. Gaï Maito, par exemple, est extraordinairement habile avec son Sôshûga, étant capable de l'employer efficacement contre Obito Uchiwa durant la Quatrième Grande Guerre Shinobi. Son utilisation de cette arme est particulièrement unique si bien qu'il pouvait les utiliser pour combattre Kisame qui utilisait Samehada, une épée.[7]. Les autres Shinobi, tels que Kinkaku, Ginkaku et les Sept Épéistes de la Brume de Kiri, basent leur style de combat autour de l'utilisation des capacités spéciales de leurs armes. Par exemple, le Kubikiribôchô de Zabuza Momochi peut se régénérer en utilisant le sang de ceux qu'il a tués. Par conséquent, Zabuza fait tous les efforts pour trancher ses ennemis et faire couler du sang.

Tobi utilisant des shuriken

Obito utilisant Shurikenjutsu en conjonction du Kamui.

Madara Uchiwa utilisa également des formes de bukijutsu uniques, employant un kama lors de son combat contre Hashirama Senju, et lui et Obito Uchiwa peuvent utiliser un gunbai en combat rapproché. Madara intègre son gunbai dans ses techniques de ninjutsu alors qu'Obito, quant à lui, l'utilise d'une manière peu orthodoxe, comme fléau et mécanisme de défense, l'utilisant pour bloquer le Rasengan de Naruto Uzumaki et le Sôshûga de Gaï. Obito utilise le shurikenjutsu combiné avec sa technique Kamui, lui permettant d'éjecter plusieurs grands shuriken, sans prévenir, pour vaincre ses ennemis. Il fut également montré utilisant des shuriken comme armes de mêlée, trait unique à lui.[8]

Seimei

Seimei utilisant ses armes.

Le bukijutsu est également utilisé dans certains Kekkei Genkai. Toroï, de Kumo, utilisa son Jiton pour magnétiser ses grands shuriken spéciaux, magnétisant la cible frappée. Un coup au corps provoquera un champ magnétique à l'intérieur du corps, ce qui en fait une cible facile pour des d'autres armes magnétisées qui sont attirées par elle. Cependant, chaque fois que le magnétisme est transférée, il s'affaiblit. En outre, la technique du Mangekyô Sharingan du clan Uchiwa, Susanô, fait apparaître des armes éthérique unique lorsqu'il est suffisamment mature. Le bukijutsu est également employé dans les Ninjutsu d'Espace-Temps de Minato Namikaze, faisant usage de kunaï spéciaux pour lui permettre de se déplacer dans les alentours en utilisant la technique ou pour changer la course d'une technique adverse.

Dans l'anime, Seimei, le fondateur du Village de Takumi qui créa quatre armes unique, lorsqu'elles sont utilisées ensemble, sont considérées par le village comme l'« Arme Ultime ». Ce sont l'Épée de l'Œil du Dragon, l'Armure Infinie, les Épées Courtes Enflammées et une longue épée noire sans nom. Lorsqu'elles sont utilisées ensemble, Seimei était capable d'affronter à armes égales Gaara qui était le jinchûriki de Shukaku à l'époque. Dans l'anime également, Kazuma et Sora montrèrent des compétences en maniement de griffes à trois-lames.

MarionnettesModifier

Article détaillé : Marionnette

Akahigi Hyakki no Sôen

Sasori utilisant des marionnettes.

Les Marionnettes (傀儡, Kugutsu) sont utilisées comme armes par les marionnettistes. Ils sont le plus souvent des créations d'apparence humanoïdes, mais en fonction du créateur, peuvent ressembler à tout et n'importe quoi. Elles sont confectionnées de manière à ce que chaque partie serve serve d'arme, donnant au marionnettiste une myriade de façons de la manipuler. Les marionnettes sont un type d'armes à longue distance qui peuvent être utilisés offensivement, défensivement ou pour d'autres raisons et sont contrôlées par des Fils de Chakra. En raison de leur fabrication, le point faible des marionnettes sont leurs articulations. Il existe deux types de marionnettes : celles faites à partir de matériaux tels que le bois et les marionnettes humaines. Le célèbre marionnettiste Sasori du Sable Rouge était l'inventeur de marionnettes humaines et créa également une marionnette qu'il portait comme armure, palliant l'inconvénient habituel que les marionnettistes étaient vulnérables en combat rapproché. Les marionnettes sont souvent scellées à l'intérieur de parchemins en utilisant le fûinjutsu, pour faciliter le transport.

Manipulation d'ObjetsModifier

Article détaillé : Manipulation d'Objets

Rouleaux d'Armes

Tenten avec deux rouleaux d'armes.

Le style de combat de Tenten dépend entièrement de ses propres applications uniques de bukijutsu. En raison de ses aptitudes en fūinjutsu, elle scelle ses armes dans un assortiment de rouleaux, lui permettant d'effectuer diverses techniques lui étant uniques. Par exemple, elle peut jeter ses grands parchemins en l'air, provoquant une pluie sur sa cible d'armes scellées à l'intérieur. Dans l'anime, sa technique des Dragons Jumeaux lui permet de lancer un assaut sur sa cible avec un pluie sans fin d'armes ninja. Elle peut également utiliser ce style de combat comme une mécanisme de défense si la situation l'exige.

AnecdotesModifier

  • Alors que le terme « bukijutsu » en lui-même n'a pas été effectivement utilisée dans la série, l'utilisation d'armes a été vue tout au long de la franchise.
  • Le Kôga-ryû, une école historique de ninjutsu située dans la région de Kôka, enseigna le Kakushi bukijutsu (隠し武器術, Signifiant littéralement : Techniques d'Armes Cachées), avec plusieurs sous-groupes, tels que le kenjutsu (techniques de sabre), Bôjutsu (techniques de bâton long) et Kyûjutsu (techniques d'archerie).
  • Bien qu'il ne soit pas un utilisateur de bukijutsu, dans l'OAV du combat entre Madara Uchiwa et Hashirama Senju, dans le jeu Naruto Shippûden: Ultimate Ninja Storm Generations, Hashirama peut être vu invoquant une grande quantité d'épées et d'autres objets ninja de l'un de ses parchemins géants.

Voir AussiModifier

RéférencesModifier

  1. Naruto chapitre 221, page 7
  2. Naruto chapitre 223, page 17
  3. Naruto épisode 216
  4. Naruto épisode 218
  5. Naruto chapitre 595, page 17
  6. Naruto chapitre 580, page 10
  7. Naruto chapitre 258, pages 4, 8
  8. Naruto chapitre 608, page 14
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .