Naruto Wiki
Advertisement

Le Clan Ôtsutsuki (大筒木一族, Ôtsutsuki Ichizoku) est un ancien clan d'être célestes à cornes (天津人, amatsubito),[1] également décrits comme des extraterrestres (宇宙, uchûjin).[2][3] En tant qu'espèce parasite, ils passèrent des milliers d'années à traverser le cosmos afin d'accomplir la volonté des Ôtsutsuki (大筒木の意志, Ôtsutsuki no Ishi), une doctrine qui dicte aux membres du clan de consommer l'énergie vitale et le matériel génétique des autres mondes afin d'évoluer continuellement, dans le but ultime d'atteindre la divinité.

Après l'arrivée de Kaguya sur Terre il y a un millénaire, les Ôtsutsuki commencèrent à avoir une influence durable sur la population humaine, amorçant notamment l'histoire des shinobi.[4]

Histoire[]

Depuis d'innombrables éons, le clan Ôtsutsuki voyage à travers les dimensions à la recherche de mondes où planter des graines de Jûbi. Une fois planté, il devient un Arbre Divin dont les racines s'étendent sur toute la planète pour siphonner le chakra et le matériel génétique de tous les habitants et de son environnement. Tout meurt et l'arbre produit un gros fruit que les Ôtsutsuki doivent consommer pour évoluer, gagner en puissance et en longévité. Une fois ledit fruit récolté, comme ils n'ont plus besoin de la planète, ils se déplacent vers une autre pour répéter le processus[4]. Pour que les graines de Jûbi se transforment en Arbre Divin, un Ôtsutsuki vivant doit être donné en pâture à la bête, c'est pourquoi les membres du clan voyagent par paires, le moins gradé étant le sacrifice, tandis que l'autre veille à la culture du fruit. Cependant, les Ôtsutsuki sacrifiés utilisent le Kâma pour préparer un réceptacle à l'avance afin de se réincarner[5].

L'armée des Zetsu Blanc amassée par Kaguya.

Il y a un millénaire, Kaguya et Isshiki furent choisis pour cultiver l'Arbre Divin sur la planète Terre et récolter son fruit de chakra,[6] Kaguya servant de sacrifice au jeune arbre de Jûbi,[5] mais Kaguya préféra s'approprier le fruit de chakra, trahissant Isshiki qu'elle laissa pour mort. En désespoir de cause, Isshiki utilisa son Sukunahikona pour réduire la taille de son corps et s'infiltrer dans le corps d'un moine nommé Jigen, prenant possession de son corps tel un parasitaire.[7] Pendant ce temps, Kaguya développa lentement de l'attachement pour la planète qu'elle voulut détruire et tomba même amoureuse d'un humain,[8] avant de consommer elle-même le fruit de chakra et d'utiliser son pouvoir divin pour mettre fin à la guerre constante de la population humaine de la Terre avec le Tsukuyomi Infini, ce qui entraîna la paix mondiale et la fit considérer au départ comme une divinité bienveillante.[2] En prévision des conséquences de la consommation du fruit de chakra contre la volonté de son clan, elle convertit les victimes emprisonnées du Tsukuyomi Infini en une armée de Zetsu Blanc, de peur que son clan ne revienne prendre son chakra — un acte qui conduisit les humains à la considérer comme un démon et au clan Ôtsutsuki à la condamner comme une traîtresse.

Avec le temps, Kaguya donna naissance à deux fils jumeaux : Hagoromo et Hamura, qui naquirent tous deux avec leur propre chakra. Par la suite, Kaguya se retrouva gouvernée par son propre désir de posséder tout le chakra, ce qui la poussa à se retourner contre ses propres fils. Ayant conçu un plan pour absorber leur chakra, elle s'intégra à l'Arbre Divin de la Terre et devint Jûbi. Le monstre terrorisa le monde jusqu'à ce que Hagoromo et Hamura le scelle avec leur technique de l'Astre de Rikudô, créant ainsi la Lune. Le chakra de Jûbi fut scellé dans Hagoromo tandis que son enveloppe, la Statue du Grand Démon Hérésiarque, fut cachée et scellée sur la Lune, afin d'empêcher la résurrection de Jûbi. Avant d'être scellée, Kaguya créa une forme de vie parasite contenant sa volonté, Zetsu Noir, devant trouver un moyen de ressusciter sa mère. La direction du clan étant laissée à Hamura, celui-ci décréta que le clan monterait la garde de la Statue du Grand Démon Hérésiarque.[4]Hagoromo et la lignée directe de son frère restèrent sur Terre, ces derniers ayant hérité du Byakugan et étant devenus le clan Hyûga, tandis qu'Hamura fit migrer le clan sur la Lune, maintenant l'ordre et la stabilité grâce au pouvoir de son Tenseigan.[9]

Croyant que le chakra était un pouvoir qui reliait tout dans le monde, Hagoromo entreprit de répandre le message aux habitants du pays, au cours duquel ses enseignements devinrent connus sous le nom de ninshû.[4] Vers la fin de sa vie, il divisa son chakra en neuf bêtes à queues, sa façon de s'assurer que Jûbi et donc Kaguya ne renaîtraient jamais. Avant de mourir, il délaissa son fils aîné, Indra, et confia sa mission de paix à son fils cadet, Asura. Zetsu Noir manipula Indra pour attiser sa jalousie envers Asura, ce qui eut pour conséquence de mener à la confrontation des deux frères et de leurs descendants dans lesquels il se réincarnaient. Ayant passé le reste de sa vie à surplomber la Terre, Hamura confia à ses hommes du clan Ôtsutsuki un décret céleste veillant sur l'humanité avant son décès. Par la suite, le peuple de la lune traita le Tenseigan de Hamura comme un trésor, l'érigeant en tant qu'objet religieux et consacrant un plan pour le préserver éternellement avec le Byakugan des membres nouveau-nés pris et mis dans le réceptacle pour l'alimenter.[9]

La famille principale de la Lune vaincue par la branche secondaire.

Au cours du millénaire qui s'écoula, la famille de la branche de la Lune interpréta mal le décret céleste de Hamura, les amenant à croire qu'il voulait que ses descendants détruisent la Terre au cas où le monde façonné par Hagoromo s'égarerait. La famille principale fit la guerre à la famille secondaire à cause de leurs différentes interprétations et finit par anéantir la famille principale en utilisant le Tenseigan comme arme. Sur Terre, les humains et les descendants des Ôtsutsuki, comme les Senju, les Uzumaki, les Uchiwa, les Hyûga et les Kaguya, utilisèrent le ninjutsu inventé par Indra pour façonner le monde des shinobi.

Mille ans après la défaite de Jûbi, la famille de la branche de la Lune ne comptait plus que Toneri parmi ses rangs, qui était au courant du vol de la Statue du Grand Démon Hérésiarque pendant la Quatrième Grande Guerre Shinobi. L'événement conduisit finalement Kaguya à être temporairement ressuscitée, mais fut par la suite scellée avec Zetsu Noir dans une autre dimension par les réincarnations d'Asura et d'Indra. Deux ans plus tard, son clan ayant conclu que les shinobi de la Terre détruiraient la paix et l'ordre du monde, Toneri jugea que le monde de Hagoromo était un échec, et commença à agir en fonction du décret céleste mal traduit de Hamura. Incapable de trouver un accord avec le clan Hyûga, Toneri eut recours à l'enlèvement de l'héritier du clan et à son Byakugan afin de réveiller le Tenseigan. Cet acte attira l'attention de Konoha, ce qui conduisit une équipe à découvrir ses intentions et à le vaincre. Après avoir pris connaissance du véritable décret de Hamura, il fit le vœu de s'exiler sur la Lune afin de veiller sur la Terre en tant que gardien solitaire.[10]

Momoshiki et Kinshiki récoltant les fruits des différents Arbres Divins.

Des années plus tard, durant l'ère du Septième Hokage, Momoshiki et Kinshiki, qui se trouvaient dans un autre monde, prirent conscience d'anomalies dans le monde de Kaguya, ce qui les incita à informer leur clan et à enquêter sur la situation.[11] Bien qu'ils ne soient pas au courant de ce qui est arrivé à Kaguya ou à son chakra,[12] selon Urashiki, ils virent tout, y compris l'incident de la princesse au Byakugan sur la Lune.[1] Ils considéraient Kaguya comme une honte et une traîtresse pour s'être attachée à la Terre et avoir pris les armes contre eux.[13] Au moment où Momoshiki et Kinshiki furent vaincus, Konoha découvrit quatre ruines distinctes du clan Ôtsutsuki au cours de son enquête sur le clan.[14] Quelque temps après, Konoha découvrit l'artefact Karasuki, qui permet de voyager dans le temps, et dont Urashiki s'est emparé pour tenter de voler le chakra de Kurama dans le passé, avant de trouver la mort.

Pendant ce temps, Jigen en tant que réceptacle d'Isshiki réussit à acquérir un jeune Jûbi, prévoyant de l'utiliser avec Kara comme graine pour le nouvel Arbre Divin sur Terre.[3] À l'origine, Isshiki prévoyait de se sacrifier lui même à Jûbi pour permettre la croissance de l'Arbre Divin, en raison de la trahison et du scellement de Kaguya, ne lui laissant aucune autre option, bien que le fruit de chakra produit par l'arbre soit de qualité bien inférieure en raison de la blessure mortelle d'Isshiki ; Kawaki devait alors servir de réceptacle pour la résurrection d'Isshiki.[15][16] En raison du délai de dégradation du réceptacle actuel d'Isshiki et de son Kâma incomplètement extrait dans Kawaki, les plans de Kara furent contrariés, mais devinrent plus flexibles en raison de la révélation de Momoshiki créant son propre réceptacle, Boruto Uzumaki, avant de mourir.[17] Réalisant que Boruto serait réincarné en Momoshiki, Isshiki modifia ses plans pour utiliser le garçon au lieu de lui-même comme sacrifice pour Jûbi, ce qui produirait un Arbre Divin et un fruit de chakra beaucoup plus qualitatifs. Les plans d'Isshiki se soldèrent finalement par un échec car il fut trahi par ses subordonnés Amado et Koji Kashin, Kawaki se délivrant en tant que réceptacle, ce qui conduisit à la disparition d'Isshiki. Momoshiki, ayant repris une grande partie de l'être de Boruto, vit la mort d'Isshiki comme une aubaine pour lui.

Bien que Kawaki perdit le Kâma, il possède encore 80 % de ses données biologiques extraites dans son corps, amenant Momoshiki à le considérer comme proche d'un Ôtsutsuki complet, et donc un sacrifice utilisable pour Jûbi. Cependant, Boruto réussit à reprendre le contrôle de son propre corps avant que Momoshiki ne puisse emmener Kawaki à la bête. Peu après, l'âme expirante d'Isshiki apparut devant son fidèle serviteur et réceptacle imparfait, Code, et lui demanda d'utiliser son Kâma Blanc pour se transformer en Ôtsutsuki et perpétuer la volonté de l'Ôtsutsuki. Code accepta de le faire après s'être d'abord vengé de ceux qui avaient tué son maître.

Apparence[]

Trois membres du clan.

Les membres de la famille principale du clan d'origine possèdent tous une peau blanc pâle, des yeux sans pupille blancs/lavande, des cheveux bleu pâle ou blancs, des sourcils rasés en forme de cercle en signe de noblesse et, surtout, divers types de protubérances brunes sur la tête ressemblant à des cornes. Leur génétique est suffisamment proche de celle des humains pour qu'ils puissent procréer avec eux, et les hybrides semi-humains ont des protubérances semblables à des cornes, mais elles sont moins prononcées et semblent généralement de la même couleur que leur peau.

Compétences[]

Le pouvoir ultime de l'Ôtsutsuki, atteignant le stade de Dieu via la consommation et l'évolution des chakras.

Décrits comme une race de parasites extraterrestres par Amado, les Ôtsutsuki évoluent à partir de l'énergie et des informations génétiques qui servaient de nutriments aux fruits de chakra lorsqu'ils étaient cultivés par leurs Arbres Divins respectifs, leur conférant leur pouvoir divin et leur longévité en les ingérant. Certains Ôtsutsuki peuvent même se transformer en consommant suffisamment de chakra ou des formes particulières de pouvoir, comme les dôjutsu. Momoshiki affirma que la plus grande compétence des Ôtsutsuki est leur capacité à utiliser le chakra ; un exploit qui leur était auparavant réservé avant que Hagoromo ne le présente à l'humanité à travers le concept de ninshû. Grâce à lui, les humains peuvent réaliser des prouesses comme voler ou dissimuler leur présence.

En effet, lors de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, ceux qui possèdaient le chakra de Jûbi et même Kaguya elle-même étaient invulnérables à presque toutes les compétences shinobi et ce ne fut qu'en utilisant le chakra de Rikudô de Hagoromo qu'elle fut finalement vaincue. Les Ôtsutsuki semblent faire preuve d'une résistance sans précédent, même après leur mort : l'âme de Hagoromo vit à travers son chakra, qui lui-même voyage dans le temps afin qu'il puisse aider à résoudre certains des problèmes qui persistaient après sa mort ; l'âme de Hamura se manifeste devant Hinata Hyûga dans un but similaire, lui donnant le moyen d'arrêter Toneri ; les chakra d'Indra et d'Asura renaissent à plusieurs reprises dans leurs descendants afin qu'ils puissent tenter de régler leur querelles ; l'esprit de Momoshiki resta intact pendant un certain temps même après la destruction de son corps et put dire ses dernières paroles à Boruto.

La résilience des Ôtsutsuki est encore plus puissante grâce au sceau appelé Kâma. Il est conféré par un membre du clan, avant sa mort, à la personne qui convient ou aux seuls individus disponibles. En conséquence, la personne devient le réceptacle (, utsuwa) de l'Ôtsutsuki, préservant son profil génétique dans le sceau. Le Kâma confère à son destinataire des capacités d'absorption de chakra et d'autres compétences uniques de l'Ôtsutsuki, bien que sa fonction première soit la résurrection effective de l'Ôtsutsuki en question. Avec le temps, le Kâma réécrira son corps avec les données génétiques de l'Ôtsutsuki, transformant celui qui le manie en Ôtsutsuki décédé, qui peut parfois manifester sa volonté à travers son corps. Au final, toutes les données seront extraites de l'hôte, effaçant sa personnalité et aboutissant à la renaissance de l'Ôtsutsuki dans un nouveau corps tout en conservant les souvenirs, les connaissances et les compétences de l'hôte. Cependant, toute personne n'est pas un réceptacle « parfait » pour un Ôtsutsuki, tandis qu'une personne incompatible n'est pas en mesure de gérer correctement la puissance d'un Ôtsutsuki, ce qui entraînerait sa mort en quelques jours si un tel réceptacle est utilisé pour la réincarnation. Dans le cas où un candidat réceptacle échoue, il peut recevoir un Kâma Blanc à la place, qui lui accorde la puissance pure d'un Ôtsutsuki mais n'a pas de capacité de renaissance. De tels porteurs peuvent devenir eux-mêmes des Ôtsutsuki s'ils consomment un fruit du chakra.

Le dôjutsu principal du clan Ôtsutsuki, le Byakugan.

Tous les Ôtsutsuki possèdent au moins une compétence innée, le Byakugan étant le plus répandu avec le potentiel d'éveiller le Tenseigan ; Kaguya a une capacité ancêtre du Shikotsumyaku ; Urashiki et Momoshiki ont tous deux le Rinnegan. Une autre capacité dans l'anime est le Mokuton, présenté par Asura.

Une des capacités des Ôtsutsuki est de se déplacer à travers les dimensions, bien que cela nécessite une énorme quantité d'énergie, même pour eux.[18] Ils purent coloniser la Lune en créant le Tenseigan, qu'ils renforcèrent au fil des siècles en y stockant leurs Byakugan. Le Tenseigan leur fournit de la lumière, un environnement habitable pour eux-mêmes, la faune et la flore, de l'énergie pour leur équipement et la possibilité de contrôler les mouvements de la Lune. Ils peuvent également utiliser le Tenseigan pour contrôler à distance leurs automates, un précurseur bien plus avancé de la technique des marionnettes du shinobi. De leur vivant, Hagoromo et Hamura utilisaient chacun différents sceaux pour accorder ou restreindre le chakra, dont certains persistent ou sont redécouverts longtemps après leur mort.

Anecdotes[]

  • « Ôtsutsuki » (大筒木) signifie grossièrement « grand bambou » et provient d'un passage obscur du deuxième volume du Kojiki sur les généalogies de l'Empereur Suinin, onzième Empereur du Japon, qui indique qu'il avait une épouse nommée Kaguyahime no Mikoto (迦具夜比売命), la fille d'un roi nommé Ôtsutsukitarine no Miko (大筒木垂根王) ; la tradition veut que ces individus aient servi de base à la princesse Kaguya et au vieux coupeur de bambou dans Le conte du coupeur de bambou.
  • Les cornes arborées par les membres du clan Ôtsutsuki sont censées symboliser des oreilles de lapin, dénotant un lien avec la lune en évoquant le lapin lunaire, Kaguya étant même connue comme la « déesse du lapin » (卯の女神, Usagi no Megami) par ses adeptes. La tendance se poursuit avec Momoshiki et Kinshiki via leurs pilules de chakra, basées sur l'élixir de cinabre que le lapin lunaire est représenté en train de créer à l'aide d'un mortier et d'un pilon dans le folklore chinois.
  • Pendant la guerre civile du clan, les familles principale et secondaire utilisèrent des emblèmes différents pour se distinguer : la famille principale utilisait un rayon de soleil à huit branches, tandis que la famille secondaire utilisait un croissant de lune et un soleil.

Le symbole du clan utilisé sur Terre.

  • Sur Terre, plusieurs ruines de clans et de Karasuki présentent un motif gravé, qui, dans le cas de Karasuki, indique qu'il pourrait s'agir d'une sorte de dispositif de scellement.[19]
  • Les membres du clan Ôtsutsuki sur la Lune portaient des kimonos de cérémonie (avec diverses décorations dans le dos) avec une ceinture nouée sur l'épaule droite et des sandales de shinobi. Au combat, ils portent un turban, un masque sur la moitié inférieure du visage, un gilet blanc, une ceinture violette, un pantalon violet et une chemise violette à manches longues avec des bandages sur les bras et les pieds, et utilisent en plus des robes longues pour le grade de commandant.
  • Tout le clan appelle Hinata « princesse au Byakugan » (白眼の姫, Byakugan no Hime) ce qui signifie littéralement : princesse aux yeux blancs. La raison de ce titre n'est pas expliquée, mais en le possédant, Hinata est immunisée contre le drain de chakra de Toneri et elle est le seul individu à pouvoir détruire le Tenseigan.
  • Les vêtements que Toneri et Hinata portaient lors de leur cérémonie de mariage étaient des tenues de mariage traditionnelles du clan.[9]
  • Passer le pain de la bouche du marié à celle de la mariée fait partie du rituel de mariage du clan.[9]
  • Momoshiki affirma que le transfert de pouvoir est la loi du clan Ôtsutsuki, mettant en application son acte de tuer Kinshiki pour se renforcer.[20]
  • En se basant sur les découvertes d'un site archéologique lié au clan Ôtsutsuki, Sasuke Uchiwa supposa qu'ils arrivaient dans de nouveaux mondes par paires.
  • En raison de leurs actions consistant à aller de planète en planète afin de récolter du chakra jusqu'à ce qu'il ne soit plus qu'une enveloppe, et à transformer de force les autres en copies parfaites d'eux-mêmes, surtout lorsqu'ils sont au bord de la mort et veulent préserver leur vie, Amado qualifia le clan de parasites.

Références[]

  1. 1,0 1,1 Boruto épisode 53
  2. 2,0 2,1 Naruto chapitre 670
  3. 3,0 3,1 Boruto chapitre 45
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 Quatrième Databook, pages 216~218
  5. 5,0 5,1 Boruto chapitre 51
  6. Boruto chapitre 46, pages 16~17
  7. Boruto chapitre 46
  8. Naruto Shippûden épisode 460
  9. 9,0 9,1 9,2 9,3 The Last : Naruto le film le roman
  10. Celui qui éclaire la nuit !
  11. Boruto épisode 15
  12. Boruto chapitre 2, page 42
  13. Boruto épisode 55
  14. Boruto épisode 51
  15. Boruto chapitre 27, pages 21~22
  16. Boruto chapitre 50
  17. Boruto chapitre 40, page 40
  18. Boruto épisode 71
  19. Boruto épisode 128
  20. Boruto épisode 65
Advertisement