Indra‎ Ôtsutsuki (大筒木インドラ, Ôtsutsuki Indora) était le fils aîné de Hagoromo Ôtsutsuki. Il était initialement pressenti comme le successeur le plus approprié des enseignements de son père, mais c'est son jeune frère Asura qui finit par hériter de ce rôle — une décision qui conduisit les deux frères à s'affronter l'un contre l'autre. On attribue également à Indra le fait d'être le créateur du ninjutsu et l'ancêtre du clan Uchiwa.[1]

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Indra inventant le Ninjutsu.

Dans l'anime, malgré la perte de sa mère suite à des problèmes lors de la naissance de son jeune frère Asura, l'enfance d'Indra fut toujours paisible et joyeuse, passant son temps soit avec bonheur aux côtés de son père et de son frère Asura,[2] soit en lisant régulièrement les livres et les journaux de son père. Sous la tutelle de leur père, les deux frères étudièrent Ninshû dans l'espoir que l'un d'eux devienne le successeur du grand sage. Alors qu'Indra continuait à étonner tout le monde avec ses capacités naturelles et ses progrès très rapides, il commença à montrer son côté ingénieux, réalisant comment le chakra pouvait être modifié pour effectuer des prouesses plus variées. Peu de temps après, les autres adeptes du Ninshû apprirent en prenant exemple sur Indra et commencèrent à utiliser cette nouvelle innovation pour améliorer la qualité de vie pour eux-mêmes et pour le village. Bien qu'initialement fier de sa découverte, Indra s'inquiéta quand il remarqua que tout le monde commençait à se concentrer davantage sur la croissance physique plutôt que sur la spiritualité, comme ce que signifiait Ninshû. À intervalles réguliers, Zetsu Noir s'approchait secrètement d'Indra seul, l'affublant d'éloges et attisait sa curiosité envers le véritable potentiel d'Indra, allant même jusqu'à dire qu'il pourrait rivaliser sinon surpasser l'Emite Rikudô lui-même. Après avoir réveillé son Sharingan, Indra commença à prêter attention aux louanges du personnage mystérieux, se concentrant uniquement sur sa formation et devenant de plus en plus froid et plus éloigné des autres, y compris son frère.[3] Finalement, Hagoromo décida de choisir son successeur en fonction de la performance de ses fils en les chargeant chacun d'aider à la renaissance d'un pays étranger.[4]

En arrivant à destination, Indra apprit que la terre était en réalité très fertile en raison de l'existence d'un jeune Arbre Divin ; cependant, il se rendit également compte que les gens là-bas tombaient progressivement malades à cause des nutriments issus de l'arbre. Décidant de résoudre les choses rapidement, Indra utilisa son Sharingan pour forcer les villageois à détruire le jeune arbre et à découvrir de l'eau. De retour chez lui, Indra fut surpris que Hagoromo ait choisi d'attendre le retour d'Asura avant de prendre sa décision sur son successeur. Tout en respectant le souhait de son père, Indra devint agité, ce que Zetsu Noir souligna lors d'une autre rencontre, notant que la vision d'Indra sur l'avenir différait de celle de Hagoromo. Un an s'écoula depuis que les deux frères avaient reçu leurs missions respectives et Indra continua à en former d'autres tout en recommençant à apprécier la compagnie des gens. Finalement, Asura revint, mais avec de nombreuses personnes du village où il avait été envoyé et qui l'avaient aidé à terminer sa mission. Asura rencontra ensuite son frère pour entendre la décision finale de Hagoromo.[5]

Black Zetsu incite Indra à prendre la place d'Asura en tant qu'héritier.

Lorsque leur père choisit Asura afin de poursuivre son rêve d'établir la paix à travers le monde, Indra était furieux et jaloux que son jeune frère ait été choisi à sa place et plus encore, son père souligna l'incapacité d'Indra à reconnaître les autres tout en se concentrant sur la puissance comme ayant été un facteur déterminant.[1] Tandis que Hagoromo essayait de raisonner Indra, notant que le village qu'il « avait aidé » s'était finalement détruit après son départ à cause des villageois qui se battaient pour le contrôle de l'eau, ses paroles tombèrent dans l'oreille d'un sourd. Dans l'anime, devenant si amer envers sa famille tout en se délectant simultanément de son pouvoir croissant, il en vint à considérer le ninshû de son père comme incomplet et lâche, et voulut le changer en ninjutsu pour refléter sa vision de l'utilisation du pouvoir pour créer la paix et l'ordre. Pour s'assurer qu'il était assez puissant pour défier son père et son frère, et se rendant compte que ses yeux devenaient plus forts à cause d'une perte personnelle, il tua secrètement ses deux amis les plus proches pour réveiller le Mangekyô Sharingan. La nuit durant laquelle la célébration d'Asura en tant que successeur était fêtée, Indra attaqua le village, exprimant son dédain pour sa famille et le ninshû, insistant sur le fait que le ninjutsu était supérieur et qu'il était le véritable moyen pour instaurer la paix. Avec une joie sadique, il attaqua Asura, qui surprit son frère aîné avec les progrès qu'il avait fait en repoussant l'attaque. Déterminé à écraser son frère et à prendre la position tant désirée en tant que véritable apporteur de paix, Indra déchaîna son Susanô. Alors qu'Asura était capable de retenir son frère, ayant manifesté son nouveau pouvoir qui lui avait été transmis par Hagoromo, la construction massive d'Indra commença à le submerger. Hagoromo demanda ensuite au village de partager leurs chakra avec Asura, ce qui lui permit de manifester pleinement ses pouvoirs et de libérer le Mokuton. En combinant cela avec le senjustu, Asura parvint à vaincre Indra qui, refusant toujours de reconnaître son frère comme héritier légitime, fut contraint de battre en retraite. Des années plus tard, Indra entra dans la clandestinité et forma une secte qui soutenait le ninjutsu. Alors que Hagoromo était alité et qu'il s'approchait de sa fin de vie, Indra s'approcha de son père qu'il avait renié, lui disant hardiment que son approche lâche de la paix ne ferait que provoquer de plus grandes guerres, dont Indra profiterait pour détruire le ninshû tout en jurant de le faire, en autant de réincarnations que nécessaire.[6]

Personnalité[modifier | modifier le wikicode]

Indra poursuivant son chemin vers l'indépendance.

Dans l'anime, en tant que jeune enfant, Indra était une personne insouciante et aimante qui s'occupait et jouait avec bonheur avec son jeune frère.[2] Garçon très mature, il comprit l'importance de la patience et de la réflexion. Il était très protecteur envers son jeune frère et s'inquiétait pour l'avenir de Ninshû lorsque d'autres commencèrent à s'écarter de sa nature d'origine suite à sa découverte de la transformation du chakra. Même après avoir été révélé comme un prodige, il prenait les louanges des autres avec modestie, car il ne voulait que les aider. Il était également très engagé dans ses études et sa pratique régulière.

Cependant, après avoir été manipulé avec de tels éloges par Zetsu Noir et en en sachant plus sur son véritable pouvoir, Indra se réjouissait de la façon dont il percevait ses propres capacités et son potentiel, au point qu'il était fier d'être différent et qu'il attendait la perfection de lui-même et des autres.[3] Il devint très indépendant, comme en témoigna sa détermination à suivre son propre chemin sans aide. Comme il faisait tout avec son propre pouvoir, il croyait que le pouvoir et la force pouvaient tout réaliser, même la paix, idéologie qu'il partageait avec sa grand-mère. En tant que tel, il devint très sévère dans l'application de la loi, croyant qu'il n'y avait aucune exception.[4] Malgré cela, il put garder en lui sa jalousie envers Asura étant devenu le successeur du Ninshû et n'eut aucun ressentiment envers son frère et son père, qu'il aimait et respectait grandement. Cependant, ses sentiments persistants de rejet de la part de son père permirent à Zetsu Noir de convaincre Indra de reprendre le titre qui lui revenait car c'était son droit en tant qu'aîné et conduisit Indra à contester la décision de son père.[7][8] Cela mena l'amour qu'Indra avait pour son père et son frère à se transformer en haine et à vouloir le titre de chef du Ninshû pour lui-même. La haine et l'idéologie d'Indra eurent des conséquences désastreuses pour ses descendants. Plus encore, dans l'anime, Indra en vint à considérer le Ninshû comme un moyen incomplet et lâche pour parvenir à la paix, et chercha donc à le changer en un moyen d'utiliser le pouvoir lui-même pour imposer la paix. Son désir de pouvoir et la fierté pour son indépendance allèrent jusqu'à le mener à tuer volontairement ses deux meilleurs amis pour atteindre les deux objectifs, même à travers les larmes et les excuses.[6]

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

Indra à un âge moyen.

Indra avait de longs cheveux bruns coupés court sur le dessus. Deux mèches enveloppées de bandages encadraient son visage de chaque côté. Ses sourcils semblaient être taillés assez court — un signe de noblesse — et ses yeux étaient noirs. Plus tard, il commença à porter ses cheveux en arrière en queue de cheval de forme cylindrique et gagna des marques bleues autour de ses yeux, qui remontaient au niveau des coins. Il portait un kimono de couleur claire à col haut maintenu fermé par une ceinture sombre. Le col du kimono était orné de magatama. Il portait un tenue noire couvrant tout son corps en dessous. Lors du combat contre Asura, il portait une armure intégrale et ses cheveux avaient été détachés pour venir couvrir sa tenue. Dans ses années d'âge moyen, il gagna quelques petites rides aux coins de sa bouche et ses cheveux devinrent plus plats et venaient masquer son œil gauche.[6]

Compétences[modifier | modifier le wikicode]

Il hérita du puissant chakra et de l'énergie spirituelle de son père et combattait en utilisant une épée dont il était probablement compétent dans le maniement. Il hérita de la forme sous évoluée du dôjutsu de son père : le Sharingan. Il s'éveilla également dans sa forme évoluée, le Mangekyô Sharingan, qui est probablement la forme spiralée de sa pupille couvrant tout son œil que l'on vit la première fois qu'il apparut. Dans l'anime, Indra peut également utiliser des techniques Raiton et Katon.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • « Indra » signifie littéralement « Roi des Dieux » en Sanskrit.
  • La rivalité entre Indra et Asura puis de leurs descendant (Uchiwa et Senju) est dérivé des religions hindouiste et bouddhiste où les dieux, menés par Indra sont en perpétuel conflit contre les Asura.
  • La haine profonde d'Indra envers son frère, due à la décision par leur père de choisir ce dernier en tant que héritier du ninshû, peut s'être perpétuée au fil des âges au travers de sa lignée et devint en partie ce qui est connu comme la « malédiction de la haine ».
  • Comme son père, il maniait une épée durant les batailles. Son choix d'arme peut représenter sa soif de pouvoir. Alors que le choix de son frère se porta sur un shakujô (bâton de pèlerin) pouvant symboliser son désir d'amour et de paix.
  • Dans le manga et au début de l'anime, le Mangekyô d'Indra fut dépeint en forme de spirale. Plus tard dans l'anime, la forme du Mangekyô Sharingan d'Indra fut changé pour être le même que celui de Sasuke.

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. 1,0 1,1 1,2 Quatrième Databook, page 25
  2. 2,0 2,1 Naruto Shippûden épisode 464
  3. 3,0 3,1 Naruto Shippûden épisode 465
  4. 4,0 4,1 Naruto Shippûden épisode 466
  5. Naruto Shippûden épisode 467
  6. 6,0 6,1 6,2 Naruto Shippûden épisode 468
  7. Naruto chapitre 462, pages 12~13
  8. Naruto chapitre 681, page 10
Ébauche Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider le Naruto Wiki à l'améliorer, ou peut-être contribuer à la discussion sur ce sujet.
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.