Itachi Shinden - Livre d'une lumière brillante (イタチ真伝 光明篇, Itachi Shinden Kômyô-hen) est une histoire écrite par Takashi Yano et illustré par Masashi Kishimoto. C'est le premier ouvrage de la série Naruto Shinden.

Les deux ouvrages Itachi Shinden se sont vus adaptés dans l'anime Naruto Shippûden dans l'arc Histoire d'Itachi - L'Ombre et la Lumière.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

Chapitre 1[modifier | modifier le wikicode]

L'oisillon de la nuit noire ne quitte pas encore le nid (暗夜に在りし雛、未だ巣立たず, An'ya ni Arishi Hiyoko, Mada Sudatazu)

À l'âge de quatre ans, Itachi Uchiwa accompagné de son père, Fugaku Uchiwa, découvre l'enfer d'un champ de bataille lors de la Troisième Grande Guerre Ninja. En confrontant son jeune fils directement à la dure réalité de la mort, Fugaku cherche à lui faire prendre conscience de ce qu'est la vie d'un shinobi : combattre, tuer, et mourir. Itachi, bien que traumatisé par les nombreux corps sans vie autour de lui, ne partage pas la vision de son père. Au contraire, alors qu'il pleure, il fait le choix de devenir un puissant ninja afin d'éradiquer tout conflit de ce monde.

Lorsque la guerre prend fin quelques semaines plus tard se soldant sur la victoire de Konoha, Hiruzen Sarutobi, Troisième Hokage, démissionne de ses fonctions. Alors qu'un nouveau successeur doit être désigné, les Uchiwa s'offusquent que personne ne propose Fugaku pour diriger le village. Bon nombre d'entre eux interprètent cela comme un manque de reconnaissance face aux contributions de leur chef de clan lors de la guerre, mais également comme une volonté d'évincer le clan Uchiwa des stratégies politiques du village. Itachi, secrètement témoin de l'indignation grandissante au sein de son clan, ne peut s'empêcher de craindre que cela ne finisse en guerre civile lui rappelant inévitablement les horreurs qu'il a connues sur le champ de bataille.

Durant l'année de ses cinq ans, Itachi passe le plus clair de son temps à s'entraîner méthodiquement. Son but est alors d'acquérir la force nécessaire pour réaliser son rêve qui est d'annihiler tout conflit. La naissance de son jeune frère, Sasuke, tient également un rôle dans sa motivation car il veut le protéger à tout prix. La progression d'Itachi est très rapide, avec une prévalence pour le Shurikenjutsu. Shisui Uchiwa, un genin de quelques années de plus son aîné, est impressionné par le talent naturel d'Itachi et lui demande s'ils peuvent devenir amis. Itachi a plus tard l'occasion de constater les fruits de son entraînement lors de l'attaque de Kyûbi sur le village ; alors que des débris menacent d'écraser son frère ainsi que leur mère, Itachi bondit instinctivement à leur secours, surprenant leur mère par sa réactivité et sa puissance.

Alors que les Uchiwa appartenant au Département de Police de Konoha souhaitent apporter une assistance militaire aux villageois lors de l'attaque, les dirigeants du village leur ordonnent de patrouiller en périphérie de Konoha. Fugaku et les autres membres du clan réalisent alors que la décision des dirigeants, de les éloigner du conflit, cache en réalité l'insinuation qu'un des membres du clan Uchiwa est à l'origine de cette attaque. Indignés par cette méfiance, les Uchiwa décident que la meilleure manière de prouver leur innocence reste d'obéir aux ordres. Cela n'est cependant pas suffisant pour dissiper les doutes du Conseil de Konoha qui, suite à l'attaque de Kyûbi, décide que la surveillance du clan Uchiwa est une priorité. Ces derniers se voient donc déracinés et contraints de s'installer près du Temple Naka, en périphérie du village. Rongés par la colère, les adultes du clan mettent en place des réunions secrètes nocturnes. De son côté, Itachi désespère de constater l'incapacité de son père et du reste du clan à faire abstraction de leurs sentiments pour ne privilégier que l'intérêt du village.

À six ans, Itachi intègre l'Académie ninja. Il ne tarde pas à se démarquer des autres, se montrant plus talentueux que certains ninjas reconnus. Son professeur et ses camarades de classe sont tellement impressionnés par ses prouesses qu'ils ne communiquent pas vraiment avec lui. Seule Izumi Uchiwa, une élève d'une classe voisine, fait l'effort de lui parler. Itachi n'accorde aucune attention particulière au fait qu'il n'ait pas d'ami, et ne montre pas non plus d'intérêt aux attentions d'Izumi, ne se focalisant que sur ses entraînements avec Shisui et les moments passés aux côtés de Sasuke. Izumi ne se formalise pas face à l'indifférence d'Itachi et prend même sa défense lors d'une altercation avec des élèves plus âgés. Touché par sa gentillesse et son soutien (sans oublier le fait qu'Izumi se soit éveillée au Sharingan), Itachi accepte de la compter parmi son cercle d'amis.

Après seulement quatre mois de formation, les dirigeants de l'Académie reconnaissent qu'ils n'ont plus rien à enseigner à Itachi. Étant donné que Konoha se remet à peine de l'attaque de Kyûbi et que les effectifs militaires ont été amoindris, Itachi est autorisé à passer son examen de fin d'études plus tôt ; il réussit ce dernier avec brio. Par la suite, il termine l'année scolaire en étant major de sa promotion et obtient son diplôme sous le regard emprunt de fierté de sa famille. Alors qu'il les cherche après la cérémonie de remise des diplômes, il fait la rencontre de Danzô Shimura qui lui pose une énigme concernant neuf hommes en bonne santé, et un porteur d'une infection contagieuse à un stade trop avancé pour survivre. Il demande à Itachi quel serait son comportement en tant que responsable face à cette situation. Après réflexion, le jeune homme lui répond qu'il tuerait la personne malade puisqu'il allait de toute façon mourir, s'assurant ainsi qu'il n'infecte pas les neuf autres. Danzô, semblant satisfait de cette réponse, part.

Chapitre 2[modifier | modifier le wikicode]

Le brillant oisillon ne connaît pas le calme qui succède au crépuscule (英明な若鳥、夕闇の後の静けさを知らず, Eimeina Wakadori, Yūyami no Nochi no Shizukesa o Shirazu)

À sept ans, Itachi est assigné à l'Équipe 2 sous la direction de Yûki Minazuki. À sa grande déception, la première réunion d'équipe consiste en une présentation de chacun des membres. Se retrouvant face à Tenma Izumo, qui n'a fait que le critiquer depuis ses débuts à l'académie, ainsi qu'à Shinko Inari, qui n'a fait qu'encourager Tenma à se moquer de lui dans le sens où elle prenait tout le temps la défense d'Itachi, ce dernier décide de partir. En rentrant chez lui, il croise la route d'Izumi qui l'accompagne jusqu'à sa maison. Malgré leur efforts pour maintenir une conversation légère, leur discussion s'oriente inévitablement sur les réunions secrètes du clan. Itachi, devenu officiellement ninja, assiste à présent aux réunions et sait avec certitude qu'elles concernent les remontrances du clan envers les dirigeants de Konoha, cependant il choisit volontairement de se taire et de ne pas partager ces informations avec la jeune fille.

Lorsque Konoha est impliqué dans l'incident des Hyûga, la plupart des shinobi du village sont mobilisés afin d'en assurer la défense au cas où les hostilités seraient déclenchées. Dans le même temps, la présence d'un espion d'Iwa au sein du village est portée à l'attention des dirigeants qui confient à l'Équipe 2 sa première mission : traquer cet espion et le capturer. Bien que l'entreprise semble hors de portée d'une équipe de genin, la Direction du village estime que les compétences d'Itachi à elles seules sont plus que suffisantes. Alors que les membres de l'Équipe 2 sont sur le point de piéger l'ennemi, Tenma, désireux de prouver qu'il est aussi talentueux qu'Itachi, s'engage dans un combat contre l'espion. Il frôle la mort et est sauvé par Itachi, puis l'ennemi est capturé. Non sans réticence, Tenma remercie tout de même Itachi de son intervention et s'excuse pour son comportement impulsif.

Alors qu'Itachi a huit ans et que son équipe fonctionne depuis un an, la mission de capture de l'espion reste la plus difficile qu'ils aient eu à remplir. Déçu de ne rien avoir accompli de significatif depuis des mois, Itachi passe son temps à parfaire ses techniques. Sa plus grande frustration est de ne pas pouvoir participer à l'Examen Chûnin, leur capitaine ayant estimé que Tenma et Shinko n'étaient pas prêts. Néanmoins, les performances de l'Équipe 2, en partie dues au potentiel d'Itachi, leur octroient la mission d'escorter le Daimyô du Feu lors d'une de ses visites annuelles à Konoha. Étant donné que les routes sont de nouveau sécurisées, qu'il n'y a plus aucun conflit, que le Daimyô sera surveillé par sa garde rapprochée constituée des Douze Ninjas Gardiens, et que l'Anbu sera également de la partie, la présence de l'Équipe 2 est davantage symbolique qu'utile. Tenma et Shinko sont excités à cette idée alors qu'Itachi n'y voit qu'une perte de temps.

À mi-chemin entre la capitale du pays du Feu et Konoha, Itachi repère un homme masqué se dirigeant vers leur convoi. L'inconnu, qui arpente la route de manière désinvolte, attire l'attention des gardes du Daimyô qui ne perçoivent toutefois aucune menace émanant de l'homme. Alors que tous les yeux sont braqués sur lui, l'inconnu les place tous dans un genjutsu à l'exception d'Itachi, qui est resté sur ses gardes et a évité la technique à temps, et de Tenma, qui est spécialisé dans le genjutsu et a réussi à s'en libérer. Tenma charge alors rapidement l'homme mais ses attaques le traversent littéralement et il finit par perdre la vie sous les yeux d'Itachi. Par la suite, l'homme masqué complimente Itachi pour ne pas avoir foncé tête baissé comme son coéquipier maintenant décédé, et lui assure qu'il n'avait rien contre Tenma et que sa présence concerne uniquement le Daimyô. Lorsqu'il passe au niveau d'Itachi, ce dernier se résout à l'attaquer mais, au même titre que Tenma, ses coups traversent l'homme sans l'atteindre. Avant que l'homme ne riposte, il détecte la présence de Kakashi Hatake et s'évanouit dans les airs avant que ce dernier n'arrive sur les lieux assisté de trois autres membres de l'Anbu.

Après leur retour au village, Shinko, traumatisée par la mort de Tenma, quitte l'Équipe 2 et le monde ninja. En parallèle, Itachi se voit octroyer quelques jours de repos pendant lesquels il repense à la mort tragique de son coéquipier et se blâme de ne pas avoir été assez puissant pour le protéger. Alors qu'il se laisse submerger par la souffrance, il s'éveille au Sharingan. Lorsqu'il reprend du service, l'Équipe 2 est reformée avec deux nouveaux coéquipiers fraîchement diplômés de l'académie : Yôji Aburame et Himuka Suzukaze. Toutefois, leurs journées se résument à une longue série de missions de rang D.

À neuf ans, Itachi se voit une nouvelle fois refuser sa participation à l'Examen Chûnin, ne lui laissant que les entraînements avec Shisui afin de s'améliorer. Sentant que Konoha est privé d'un atout précieux tant qu'Itachi demeure au rang de genin, Danzô convainc le Troisième Hokage d'accorder à Itachi la chance de participer aux épreuves seul. Fugaku accepte l'offre du Troisième sans même consulter son fils au préalable. Et, bien qu'Itachi soit heureux de pouvoir faire enfin ses preuves, il s'inquiète de ce que son père et Danzô semblent avoir en tête concernant son futur.

Chapitre 3[modifier | modifier le wikicode]

Les gémissements des frères d'armes qui s'agitent au clair de lune font trembler les corbeaux noirs (濡羽色の烏、月夜に蠢く同胞の嘆きに身震いす, Nurebairo no Karasu, Tsukiyo ni Ugomeku Dōhō no Nageki ni Miburuisu)

La première épreuve de l'Examen Chûnin se présente sous la forme d'un test écrit. Toutefois, les questions sont volontairement trop difficiles pour qu'un genin puisse y répondre, forçant ainsi les participants à tricher sans se faire prendre. Malgré cela, Itachi termine le test rapidement sans avoir recours à la tricherie. Il emploie le temps restant à observer les autres et les aptitudes qu'ils utilisent pour tricher, tout en dressant mentalement un bilan de leurs capacités dans le cas où il aurait à les combattre par la suite. À l'issue du temps imparti, les genin restants sont informés qu'ils n'auront pas les résultats du test avant la fin de la deuxième épreuve, et donc, qu'il est tout à fait possible d'échouer l'examen en réussissant cette épreuve. Itachi se classe second lors de l'épreuve écrite, atteignant un des meilleurs scores de toute l'histoire, le premier étant Minato Namikaze.

La seconde épreuve de l'examen se déroule dans la Forêt de la Mort. Les équipes ont cinq jours pour en atteindre le centre en ayant deux parchemins en leur possession. Alors que le signal de début de l'épreuve est lancé, Itachi sprinte rapidement en direction du but, faisant en sorte que son parchemin soit bien visible afin de pousser une équipe à l'attaquer pour ainsi prendre leur parchemin. Il est finalement confronté à des ninjas de Kiri qui le prennent à la légère. Il tente de leur expliquer que le fait qu'il soit seul malgré son jeune âge signifie qu'il ne doit pas être sous-estimé. Ses opposants se moquent ouvertement de son avertissement, jusqu'à ce qu'Itachi utilise la technique du Clone de Corbeau, puis démontre sa maîtrise de l'élément Katon, pour finir par activer son Sharingan. Les trois ninjas de Kiri finissent par se rendre, lui donnant leur parchemin, avant qu'Itachi ne les assomme pour qu'ils perdent sa trace. Au final, Itachi termine brillamment l'épreuve en cinq heures et trente-sept secondes, un nouveau record.

La dernière étape de l'examen consiste en une série de duels entre les participants restants. Dans son premier match, Itachi fait face à un autre ninja de Konoha mais ce dernier abandonne avant même que le match ne commence, ne souhaitant pas combattre Itachi. Son second opposant est Nemui de Kumo. Itachi prévoit alors de faire une démonstration de force afin d’impressionner l'audience mais la capacité de Nemui à combattre tout en dormant lui permet d'éviter instinctivement toutes les attaques d'Itachi et également de pas succomber à un genjutsu. Itachi s'interroge intérieurement sur la raison qui pousse son adversaire à ne combattre qu'en dormant. Il en conclut que Nemui est lâche de nature et, lorsque celui-ci s'éveille pour voir où en est le combat, Itachi utilise son Sharingan pour lui montrer des visions de sa propre mort. Il répète cette tactique à chaque fois que Nemui s'éveille, si bien qu'il finit par ne plus vouloir s'endormir et se met à hurler de peur, choquant le public. Danzô fut le seul à applaudir cette victoire.

Itachi est censé combattre une troisième fois mais les responsables de l'examen décident que les performances dont il a fait preuve jusque là sont amplement suffisantes pour l'obtention du rang de chûnin. À l'occasion de leur prochaine réunion, les Uchiwa célèbrent la promotion d'Itachi et commencent à planifier sa future carrière au sein des Forces de Police, une tradition du clan. Cependant, Fugaku suggère de rompre avec la tradition pour qu'Itachi intègre l'Anbu, mettant en avant l'atout de communication que cela apporterait en servant directement sous les ordres de l'Hokage. Beaucoup d'entre eux se montrent réticents à cette proposition jusqu'à ce que Fugaku mette en évidence le véritable rôle prévu pour Itachi : rendre compte des activités politiques de Konoha aux Uchiwa. Itachi prend alors la parole pour leur rappeler que le clan fait partie intégrante du village, formant un tout, et donc que cette idée est hors de propos. Les membres du clan prennent très mal les paroles d'Itachi qui, malgré les tentatives de son père pour le défendre, est contraint de s'excuser à contrecœur.

À onze ans, après cinq mois de service exemplaire en tant que chûnin, Fugaku propose l'idée qu'Itachi intègre l'Anbu. Le Troisième Hokage en discute avec Danzô, s'attendant à ce que ce dernier s'y oppose en raison de sa méfiance de longue date à l'égard des Uchiha. A sa plus grande surprise, Danzô se montre favorable à l'idée. Le Troisième, n'ayant aucune objection autre que le jeune âge d'Itachi, suggère qu'on lui confie une mission de niveau Anbu afin de s'assurer qu'il est prêt à en agrandir les rangs. Itachi se voit octroyer une semaine de congés en vue de cette mission. Il met ce temps à profit en restant auprès de Sasuke et déjeune une fois avec Izumi avant d'être à nouveau convoqué par Danzô. Ce dernier lui explique que pour faire ses preuves, il doit assassiner Mukai Kohinata, un ninja de Konoha ayant partagé des secrets du village avec Kiri contre rémunération. Itachi, ayant depuis longtemps décidé qu'intégrer l'Anbu était une étape nécessaire à son rêve d'éradiquer tous les conflits et d'instaurer la paix, accepte sans hésitation.

Afin de mener à bien la mission confiée, Danzô autorise Itachi à se faire assister de la personne de son choix. Il opte pour Shisui qui connaît déjà Mukai et ses aptitudes. En tant que descendant éloigné du clan Hyûga, Mukai excelle dans l'utilisation du Jûken. Afin qu'Itachi puisse évaluer directement les capacités de Mukai, Danzô prend les dispositions nécessaires pour qu'un membre de son équipe soit blessé et qu'Itachi soit assigné comme remplaçant. Il accompagne alors l'équipe de Mukai en mission pour observer les négociations d'une alliance secrète entre Kiri et Suna. Leur présence est toutefois découverte et ils doivent faire face à une vingtaine de ninjas de Suna. Bien qu'Itachi ait l'intention de combattre aux côtés de l'équipe de Mukai afin de s'assurer que le groupe s'en tire indemne, Mukai affronte seul tous les ninjas et ce, sans aucune difficulté.

Alors qu'Itachi réfléchit à la meilleure manière de mener à bien sa mission d'assassinat, il se rend à une nouvelle réunion du clan au cours de laquelle Fugaku annonce son intégration au sein de l'Anbu comme étant bientôt officialisée. D'après les réactions des autres membres du clan, Itachi devine que leurs plans vont finalement s'orienter dans la direction qu'il craignait depuis toujours. Et, bien qu'il prie intérieurement pour que son père ne le dise pas, ce dernier révèle à l'assemblée le désir du clan de renverser le gouvernement du village afin d'en prendre sa direction. Itachi n'écoute pas la suite du discours de son père, trop submergé par le dégoût provoqué par les horreurs que son clan prévoit.

Citations[modifier | modifier le wikicode]

  • (Obito Uchiwa à Tenma Izumo) « Ceux qui foncent avec témérité pour récolter les honneurs meurent prématurément. Telle est la dure loi du monde des shinobis. »[1]
  • (Danzô Shimura à Hiruzen Sarutobi) « Des Itachi, il n'y en a qu'une fois par siècle. »[2]
  • (Danzô à Itachi) « La paix est une chose délicate. Créer est difficile, mais conserver l'est encore davantage. Pendant que certains hommes finissent leur dîner, d'autres souffrent de la faim ailleurs. Lorsque les uns gagnent quelque chose, d'autres subissent des pertes. Et ce déséquilibre altère peu à peu l'harmonie du temps. »[3]
  • « Itachi préférait ne pas féliciter son frère pour ne pas risquer de freiner sa progression. Car, selon lui, on se reposait sur ses lauriers si l'on se croyait exceptionnel. Tandis que si l'on se concentrait non pas sur sa réussite, mais sur ses propres insuffisances, on avait toutes les chances d'aller de l'avant. »[4]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Itachi Shinden - Livre d'une lumière brillante chapitre 2, page 110
  2. Itachi Shinden - Livre d'une lumière brillante chapitre 3, page 178
  3. Itachi Shinden - Livre d'une lumière brillante chapitre 3, page 194
  4. Itachi Shinden - Livre d'une lumière brillante chapitre 3, page 209
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.