FANDOM


Jûzô Biwa (枇杷十蔵, Biwa Jûzô) était un jônin du village de Kiri ainsi qu'un membre des Sept Épéistes de la Brume. Dans l'anime, Jûzô partit pour devenir un membre de l'Akatsuki, où il fut associé avec Itachi Uchiwa.[2]

HistoireModifier

Précédents Épéïstes de la Brume

Jûzô et ses coéquipiers rencontrant l'Équipe Chôza.

Jûzô rejoignit le groupe des Sept Épéistes de la Brume et eut l'épée Kubikiribôchô en sa possession, épée qu'il utilisait de nombreuses fois pour teindre les champs de batailles en rouge de par le sang des ennemis. Sa violence extrême le rendait connu dans une grande partie du monde ninja.[1] Peu de temps après la Troisième Grande Guerre Shinobi, Jûzô et ses équipiers encerclèrent l'Équipe Chôza. Surpris que les jeunes ninjas connaissaient déjà les Sept Épéistes de la Brume, Jûzô reconnut la grande popularité de son équipe. Mais juste avant que les épéistes passent à l'action, Daï Maito arriva et activa ses Huit Portes afin de les ralentir, pour que son fils ainsi que ses équipiers puissent s'échapper.[3]

Jûzô contre Yagura

Jûzô combattant Yagura.

Dans l'anime, Jûzô survécut de cette rencontre avec Raïga Kurosuki et Fuguki Suikazan. Plus tard, Jûzô devint un Nukenin et rejoignit l'Akatsuki. Peu de temps après le Massacre du Clan Uchiwa, Pain ordonna à Jûzô de faire équipe avec Itachi Uchiwa, nouvellement recruté. Au fil du temps, Jûzô et son nouveau partenaire complétèrent diverses missions ensemble. À la fin, ils reçurent une mission au Pays de l'Eau, malgré le mécontentement de Jûzô. Après avoir accompli la mission, Jûzô et Itachi furent suivis et attaqués par une équipe de Oinin mené par Yagura, le Quatrième Mizukage. Jûzô et Itachi furent aptes à terrasser la plupart des Oinins, mais Yagura prit la forme jinchûriki de Version 2 et projeta une Orbe des Démons à Queues en direction de Jûzô.[4]

Jûzô Biwa blessé

Jûzô empalé par son épée.

Avec un laps de temps assez court, Jûzô tenta de détourner l'attaque avec Kubikiribôchô, mais il échoua, se retrouvant mortellement blessé. Après qu'Itachi réussit de vaincre le Quatrième Mizukage, Jûzô se lamenta de devoir mourir dans ce pays, tout en tendant la main vers son épée, qui était pour lui son seul véritable allié. Pendant qu'il mourut, Itachi plaça le reste de Kubikiribôchô dans la main de Jûzô, par respect. Après sa mort, son épée fut reprise par le village de Kiri.[4]

PersonnalitéModifier

Jûzô était autrefois internationalement connu pour sa violence inhumaine.[1] Il avait l'air d'être un solitaire calme, ainsi que loyal envers l'Akatsuki, obéissant aux ordres de Pain sans poser de question. Il préférait faire ses missions le plus professionnellement possible, créant des formations afin de se synchroniser le mieux possible avec son partenaire Itachi. Il détestait son village natal, au point d'éviter toute mission au Pays de l'Eau. Jûzô était un individu solitaire qui n'avait personne d'autre que lui dans sa vie, et donc choisit de ne pas reléguer un dernier mot à Itachi avant de mourir. Il montra cependant une sorte de préoccupation pour Itachi, lui ayant dit de fuir et de se sauver avant l'arrivée des renforts.[4]

ApparenceModifier

Jûzô Akatsuki

La tenue de l'Akatsuki de Jûzô.

Jûzô était un ninja grand et mince (à peu près à la même hauteur que son épée). Il portait un haut moulant noir sans manches avec comme motif deux fines rayures jaunes verticales longeant la poitrine, une ceinture à toile rayée mauve, un pantalon noir, et de longues mitaines noires depuis les doigts jusqu'au biceps. Il avait également des bandages recouvrant son cou, ses oreilles, et sa mâchoire inférieure. Tout comme les autres les autres Épéistes de la Brume, ses dents étaient pointues comme un requin. Il n'avait pas de sourcil mais en revanche il avait des plis sous ses yeux et une croix jaune marquée sur sa joue droite. Il avait également une marque rouge en forme de grille sur l'intégralité de sa mâchoire.

En tant que membre de l'Akatsuki, Jûzô portait le vêtement de l'Akatsuki, et son bandeau frontal est rayé, symbolisant ses liens avec le village rompus. Ses ongles de mains et de pieds étaient peints en vert.[4]

CompétencesModifier

Jûzô maniant Kubikiribôchô

Jûzô maniant Kubikiribôchô.

En tant que membre des Sept Épéistes de la Brume, Jûzô était l'un des plus puissants shinobis de Kiri. Comme tous les autres membres de son équipe, il avait d'excellentes compétences en kenjutsu. Ayant manié l'épée Kubikiribôchô, une arme pouvant se régénérer à partir du sang des victimes, Jûzô s'amusait à maculer les champs de bataille de sang de ses victimes.

Dans l'anime, il fut capable de survivre à la formation des Huit Portes de Daï, lui ayant permis d'être accepté dans l'Akatsuki, une organisation dont les membres étaient capables de capturer des jinchûriki. Il était également un utilisateur compétent du Suiton, étant capable de créer des clones aqueux ainsi que d'envelopper ses environs de brume épaisse.[4]

AnecdotesModifier

  • Biwa (枇杷) signifie « bibacier » ; comme tous les autres membres des Sept Épéistes de la Brume, son nom de famille est dérivé d'un type de produit.
  • « Jûzô » fait référence à Kakei Jûzô des Dix braves de Sanada, un groupe de ninjas légendaires au service du daimyô Sanada Yukimura pendant la Période des Royaumes combattants du Japon.

RéférencesModifier

  1. 1,0 1,1 1,2 Quatrième Databook, page 207
  2. Naruto Shippûden épisode 455
  3. Naruto chapitre 668, pages 12~13
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 Naruto Shippûden épisode 456
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .