FANDOM


Je suis en enfer (オレは地獄に居る, Ore wa Jigoku ni Iru) est l'épisode 345 de l'anime Naruto Shippûden.

RésuméModifier

Cet épisode raconte l'histoire du passé d'Obito Uchiwa et ce pourquoi il est passé du côté maléfique. On voit aussi que Madara est mort de vieillesse à cause de la « bêtise » qu'il a fait en brisant les liens qui le relié au Corps Artificiel de Hashirama le maintenant en vie vu son très vieil âge. Zetsu dit à Obito que Kakashi et Rin étaient en danger, alors prit de colère il essaya de briser la porte ne réussissant pas à la briser, Guruguru l'aida en lui prêtant son corps. Il réussit donc à briser la porte et partit. En arrivant, il voit Kakashi empalant Rin avec les Mille Oiseaux. Alors prit d'une fureur incommensurable, développa son Mangekyô Sharingan et le Kamui à partir du Sharingan à deux Tomoe seulement en même temps que Kakashi car les deux Sharingan sont liés par la même « provenance ». Kakashi s'évanouit, Obito en profita pour attaquer les ninjas de Kiri sans qu'il le remarque, il tua quelques ninjas mais il en remarqua deux voulant prendre le corps de Rin, il courut et grâce à son Kamui, il passa au travers les ninjas encore vivants. Il utilisa la première version du Mokuton - Technique de la Lance Rhizomique pour en arrêter un et l'autre meurt d'un kunaï après avoir essayé de tuer Obito mais sans effet grâce à Kamui. Puis plus en colère que jamais, il relâcha tous le Mokuton qui contenait en lui ce qui tua tous les ninjas de Kiri. Tellement de sang était versé que la lune devenait rouge et qu'il pleuvait des gouttes de sang. Obito prit alors Rin dans ses bras puis relâcha son masque en spirale, on découvrait alors son côté droit de la tête recouverte de sang (À cause du trou dans le corps du Zetsu), puis il murmura : « Je suis en Enfer ! ».

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .