FANDOM


Jigumo (ジグモ, Jigumo) était l'un des membres du clan Fûma qui furent trahis par Orochimaru.

HistoireModifier

Après avoir mis fin à la guerre, les opposants à un pays voisin, le clan Fûma erra dans le Pays des Rizières dans l'espoir de trouver un endroit où s'installer. Vers la fin de leur voyage, Orochimaru et Kimimaro apparurent devant eux et leur dirent que s'ils rejoignaient le village caché d'Oto, Orochimaru les aiderait à restaurer leur puissance. Jigumo, ainsi que Kamikiri, Kotohime et Kagerô, étaient enchantés par cette idée et, suivant Arashi, décidèrent de partir avec Orochimaru, espérant pouvoir retrouver leur puissance.

PersonnalitéModifier

Jigumo rejoignit Orochimaru car ce dernier leur promit qu'il restaurerait la puissance du clan Fûma. Jigumo était très loyal envers Orochimaru jusqu'à ce qu'une puissance rendit fou Arashi, qui refusa de guérir son coéquipier et membre du clan Kagerô. Jigumo voulut ensuite prendre sa revanche contre Orochimaru et Arashi pour avoir laissé son ami mourir.

ApparenceModifier

Jigumo était un homme chauve avec de longues jambes d'araignée. Il avait également des sourcils très épais et une cicatrice à son œil droit.

CompétencesModifier

Comme Kidômaru, Jigumo utilisait des araignées et des fils d'araignée au combat et en mission de reconnaissance, principalement via sa technique Fils d'Araignée, bien que ses techniques n'étaient pas du même niveau. Il était également capable de projeter des araignées et des toiles depuis sa bouche. Pour en rajouter à ses traits tirés des araignées, Jigumo grimpait aux arbres et autres surfaces avec ses quatre membres. Il démontra également une technique qui lui permettait de projeter sa voix dans plusieurs directions, perturbant ses adversaires qui cherchent sa position réelle.

Partie IModifier

Pays du SonModifier

Jigumo garda avec Kamikiri et Kagerô, le repaire d'Orochimaru se trouvant dans le pays des Rizières. Quand Sasame, le cousin d'Arashi, s'enfuit du repaire, Jigumo et les autres lui avaient dit de capturer les trois ninjas envoyé par Konoha, qui sont Naruto Uzumaki, Sakura Haruno et Jiraya, et de les emmener à Orochimaru. Pendant la première altercation avec les ninjas de Konoha, Jigumo utilisa ses Fils d'Araignée afin de piéger Sakura et Sasame - qui se trouvait à proximité de celle-ci - et les avait enfermé à l'intérieur d'une hutte. Naruto essaya d'éloigner Jigumo avec son Multi Clonage, mais Kagerô utilisa sa technique Doton - Sables Mouvants afin de le stopper. Ils furent cependant chassé par un des crapauds de Jiraya.

Plus tard, après que Sasame réussit à faire boire aux ninjas de Konoha une boisson empoisoinnée, elle apprît que Jigumo et ses pairs voulaient les tuer pour prouver leur valeur à Orochimaru. Cependant, les ninjas de Konoha avaient sentit le piège et n'avaient donc pas bu la boisson empoisonnée de Sasame et combattirent leurs ennemis. Jigumo combattit Jiraya mais ce dernier l'avait attaqué avec un Rasengan. Après avoir regagné ses esprits, Jigumo et Kamikiri ramenèrent un Kagerô à la limite de la mort à Orochimaru et le supplièrent de le soigner. Ce dernier refusa leur requête à cause de leur échec dans leur mission. Énervé, Jigumo attaqua Orochimaru mais avec Kamikiri, furent facilement tué par ce dernier.

Mais il s'avère qu'Orochimaru était en fait Arashi déguisé et ayant perdu toute humanité. Quand Arashi, déguisé en Orochimaru, tua Jigumo, il l'absorba ainsi que Kamikiri et devint un monstre repoussant. Après avoir battut le monstre grâce aux efforts de Sasame, Naruto et Sakura, le repaire commença à s'effondrer.

AnecdotesModifier

  • « Jigumo » est le nom japonais de l'Atypus karschi, une araignée qui tisse des toiles qui se confondent dans l'environnement tandis que l'araignée elle-même est cachée, faisant allusion au style de combat de Jigumo.
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .