Kawaki (カワキ, Kawaki) est un jeune garçon racheté et élevé par le chef de Kara, dans l'unique but d'être le futur réceptacle d'Isshiki Ôtsutsuki devenant ainsi la clé de leur projet.[1] Après avoir été amené à Konoha par l'Équipe 7, il est recueilli par Naruto Uzumaki qui l'élève comme son propre fils, au cours duquel il développe un lien fraternel avec Boruto Uzumaki pour résoudre le mystère de Kâma.

Histoire[modifier | modifier le wikicode]

Durant sa tragique enfance, Kawaki était à l'origine élevé par un homme ivrogne et qui abusait de lui physiquement jusqu'à ce que Jigen l'achète grâce à une grosse somme d'argent, dans le but de lui transférer seulement quelques temps plus tard, à l'aide du talentueux scientifique Amado, le Kâma en tant que « cadeau » de sa part. Il devint un Outil Ninja Scientifique lui-même. Avec des années d'entraînements, il devint un enfant extrêmement puissant.

Personnalité[modifier | modifier le wikicode]

Bien qu'on ignore beaucoup de la personnalité de Kawaki, il est montré comme étant sombre et avec une vision détachée et obscure. En vivant à Konoha au sein de la famille Uzumaki, il commença à apprécier de plus en plus la vie de shinobi.

Dans le futur, il devint méprisant apparemment envers les shinobi, il était déterminé à mettre fin à leur ère n'hésitant pas à détruire Konoha et à ruiner la vie de ses habitants.

Apparence[modifier | modifier le wikicode]

L'apparence complète de Kawaki.

Kawaki est un jeune homme aux cheveux noirs touffus, dont les côtés sont rasés et de couleur blonde, avec un « IX » tatoué sous son œil gauche et une paire de piercings sur son sourcil droit. Plus tard, il est montré vêtu d'une écharpe violette infinie et une ceinture, d'une combinaison blanche avec sa poitrine exposée et d'une veste trench noire. Il a aussi un Sceau noir tatoué sur le côté gauche de son corps qui se répand sur son visage, sa poitrine et son bras qui s'illumine en rouge et grandit quand il se prépare au combat.

Nouvelle Ère[modifier | modifier le wikicode]

Prologue[modifier | modifier le wikicode]

Après la destruction de Konoha à un moment donné, lui et Boruto Uzumaki se retrouvèrent sur le Monument Hokage où Kawaki jura de vaincre Boruto et lui dit que l'ère shinobi était terminée.

Arc Kawaki[modifier | modifier le wikicode]

L'Équipe Konohamaru en compagnie de Katasuke le découvrirent grâce à Chamaru, il semblait alors inconscient. Peu de temps après son réveil ce dernier pu vaincre un interne de Kara, Garô voulant le récupérer, plus tard toujours méfiant envers l'Équipe 7 il attaqua Konohamaru venant même à prendre le dessus sur ce dernier jusqu'à ce que Boruto intervienne. Tombé inconscient et ramené à Konoha, il se réveille à l'Hôpital de Konoha après avoir fait un cauchemar, se trouvant dans un lieu qu'il ne connaît pas avec plusieurs personne devant lui dont Naruto Uzumaki qui se présenta à lui, Kawaki tenta premièrement de s'échapper mais en vain. Il fut après officiellement prit en charge par le Hokage qui assurera sa surveillance, l'élevant même comme son propre enfant. Kawaki commença alors a faire confiance à Naruto, bien que ses relations avec Boruto étaient déjà mal parties au début. Alors que Kawaki casse un vase que Himawari avait fait pour Hinata, chose qui énerva Boruto quand il le découvrit, il tenta de se racheter auprès de lui en achetant un autre, pour que ces deux puissent collaborer afin d'élucider le mystère de leurs Kâma mais ce dernier refusa lui offrant une colle pour réparer l'ancien.

Anecdotes[modifier | modifier le wikicode]

  • « Kawaki » (渇き ou 乾き) signifie « sec » ou « desséché ».

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Weekly Shônen Jump
Ébauche Cet article est une ébauche. Vous pouvez aider le Naruto Wiki à l'améliorer, ou peut-être contribuer à la discussion sur ce sujet.
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.