Naruto Wiki
Advertisement
Ceci est l'article sur personnage. Pour les autres utilisations, voir Kawaki (homonymie).

Kawaki (カワキ, Kawaki) est un jeune garçon racheté et élevé par le chef de Kara, dans l'unique but d'être le futur réceptacle d'Isshiki Ôtsutsuki devenant ainsi la clé de leur projet.[1] Après avoir été amené à Konoha par l'Équipe 7, il fut recueilli par Naruto Uzumaki qui l'élève comme son propre fils, au cours duquel il développe un lien fraternel avec Boruto Uzumaki pour résoudre le mystère de Kâma.

Histoire[]

Kawaki enfant.

Dans l'anime, Kawaki coupait du bois pour gagner sa vie afin d'acheter de l'alcool pour son père alcoolique et violent, Kokatsu. Un jour, un marchand de poissons rouges l'invita à une exposition de poissons rouges qu'il organisait le lendemain, après que Kawaki eut montré de l'intérêt pour les poissons rouges. Plus tard, son père vit l'invitation dans sa poche et punit Kawaki pour avoir interagi avec des étrangers en lui interdisant de dîner. Le jour suivant, Kawaki fut battu par deux garçons jusqu'à ce que le marchand de poissons rouges le sauve et lui offrit un travail en l'aidant à vendre des poissons rouges dans d'autres villages. Kawaki se dépêcha de rentrer chez lui après avoir remarqué la fissure sur la bouteille d'alcool de son père. Ne lui ayant donné qu'une bouteille brisée, Kawaki fut enfermé dans une pièce par Kokatsu.[2]

Peu de temps après, Jigen arriva pour lui proposer de l'acheter avec une grosse somme d'argent. Ne voulant pas quitter sa maison, Kawaki promit à son père qu'il pourrait travailler davantage pour gagner de l'argent, mais il fut assommé lorsque Kokatsu le frappa avec une bouteille vide sur la tête.[2] En prenant la garde du garçon, Jigen dit à Kawaki que les souffrances qu'il avait endurées étaient terminées et qu'il n'avait rien à craindre, car il était son nouveau père.[3] Alors que Kawaki et Jigen prenaient le seul tunnel pour sortir du village, le marchand apparemment amical se révéla être un trafiquant d'enfants, qui espérait prendre Kawaki pour lui. Après que Kawaki attendit à l'extérieur du tunnel que les deux hommes décident qui prendrait le garçon, Jigen en sortit, affirmant que l'homme se retira avec plaisir.[2]

Kawaki sujet aux expériences de Jigen.

Lorsqu'il fut amené pour la première fois à Kara,[4] Jigen emmena Kawaki dans le laboratoire d'Amado, en lui disant qu'il lui ferait un cadeau lorsqu'ils deviendraient parent et enfant.[5] Dans le cadre d'un rituel, Kawaki était l'un des quinze candidats au poste de réceptacle d'un Ôtsutsuki qui furent placés dans des utérus artificiels reliés par des tubes à des bocaux de fluide, par lesquels Jigen tenta de leur transférer son Kâma. Les treize premiers enfants furent tous morts, cependant, Jigen réussit avec Kawaki, l'une de ses dernières tentatives. Kawaki se réveilla plus tard avec un Kâma marqué sur sa main gauche. Malgré la promesse de protection de Jigen, Kawaki décrivit plus tard sa vie à partir de ce moment-là comme un véritable enfer.[6]

Quelque temps après le rituel de l'Ôtsutsuki, Kawaki fut attaqué par Code, qui était si jaloux que lui seul se soit avéré viable en tant que réceptacle d'Isshiki qu'il en vint à le détester ouvertement, lui faisant clairement comprendre que s'il ne devenait pas un réceptacle, il tuerait Kawaki de ses propres mains. Dans l'anime, Kawaki, terrifié, tenta de s'échapper du repaire de Kara mais tomba sur Garô, un autre survivant des expériences de réceptacle de Jigen. Garô s'étonnait du fait que, contrairement à lui, Kawaki ne semblait pas avoir subi de blessures majeures. Garô essaya de le faire venir avec lui en déclarant qu'il pourrait lui apprendre plein de choses, mais Kawaki voulut partir et demanda où était la sortie. Enragé, Garô commença à étrangler le garçon, qui, en état de légitime défense, activa son Kâma et envoya un coup au visage de Garô, lui brûlant gravement la tête et lui détruisant le menton,[7] ce pour quoi il prétendit s'être excusé.[8]

Isshiki entraînant Kawaki pour qu'il soit son réceptacle.

Il était constamment soumis à un entraînement exténuant, tout cela pour qu'il maîtrise le Kâma et devienne un réceptacle parfait pour Isshiki Ôtsutsuki, comme le voulait Jigen. Pendant cet entraînement, ce dernier reprochait constamment à Kawaki de n'avoir de valeur qu'en tant que réceptacle du Kâma et le frappait à chaque fois qu'il l'interrogeait. Kawaki finit par subir également d'importantes modifications corporelles.

Personnalité[]

En raison de son enfance difficile, Kawaki est montré comme étant agressif et irrévérent envers les personnes qu'il n'aime pas ou auxquelles il s'oppose. En même temps, malgré ses efforts pour se distancer des autres, il n'est pas complètement sans cœur. En effet, il faisait preuve de sympathie envers les animaux faibles et blessés, ou refusait de laisser des enfants innocents se blesser.[9] Il peut également rester calme et posé lorsqu'il interroge des étrangers, comme lorsqu'il écoutait les explications de Konohamaru Sarutobi sur lui-même et son équipe. Lorsqu'il ne se laisse pas emporter par son tempérament, Kawaki est très observateur et pragmatique, analysant facilement le déroulement de la bataille devant lui et la meilleure façon de réagir. En raison de l'énorme souffrance qu'il avait endurée en étant forcé d'être un réceptacle de Kara, qu'il décrit comme un enfer, il préférerait mourir plutôt que d'être coincé dans cet enfer pour le reste de sa vie. Il montra même des signes de stress post-traumatique, car le simple fait de voir des racines de plantes dégoulinantes lui rappelait ses combats et le faisait haleter d'horreur. Il semble se détester pour ce qu'il est devenu au cours des années qu'il a passées avec Kara, déclarant qu'il apprendrait la technique du Multi Clonage juste pour pouvoir se frapper pour se défouler.

Kawaki nourrit un profond ressentiment envers Kara, devenant très alerte et agressif lorsqu'il affronte les membres du groupe. Il en voulait particulièrement à Jigen pour avoir menti à propos de ses promesses de protection, comme le montrait la façon dont il explosa rapidement de rage alors qu'il était inconscient lorsqu'on lui rappela que Jigen l'avait adopté, et plus tard lorsqu'il montra un ressentiment en décrivant l'expérience qu'il avait eu avec Jigen. Cependant, bien qu'il semble être confiant dans sa capacité à vaincre les Externes, il était conscient du fait qu'il ne pourrait pas vaincre un Interne dont la puissance était monstrueuse et montra qu'il les craignait, transpirant en présence de Delta. Il fut choqué que Naruto puisse être plus puissant que Jigen, le membre le plus fort de Kara. Même s'il détestait profondément Jigen et croyait qu'avec Naruto le protégeant il était en sécurité, Kawaki le craignait car l'arrivée de Jigen à travers son Kâma l'effraya, allant même jusqu'à se soucier de sa propre vie et de celle de Naruto. Après avoir vu Naruto lutter contre Delta et ensuite être dépassé avec facilité par son père adoptif, lorsque Jigen attaqua Konoha pour le récupérer et qu'il était sur le point d'affronter Naruto, Kawaki se rendit instantanément, croyant qu'un combat entre eux deux pourrait se terminer par la défaite et la mort de Naruto. Cette peur, cependant, au moins après son changement dû à son séjour à Konoha, changea puisqu'il se battit contre Jigen bien qu'il savait pertinemment que ce dernier était trop puissant. Malgré le fait qu'il fut vaincu sans effort, il n'avait pas pris la peine de défendre Naruto et insulta Jigen, et plus tard, bien qu'il fut décrit par Boro comme étant encore pire que Jigen, il le défia de sauver Naruto avec le reste de l'Équipe 7. Sa haine pour Jigen (et plus tard Isshiki) était si puissante qu'il se réjouissait ouvertement de voir la mort imminente d'Isshiki, allant jusqu'à marcher sur ses restes tout en l'insultant. Le fait d'avoir été utilisé par Isshiki l'amena à détester le reste du clan Ôtsutsuki et il exprima sa haine envers Momoshiki. La haine de Kawaki pour Kara le conduisit également à être antipathique pour son compagnon d'expérience, Code, car il suggéra à Boruto de transformer Code en son réceptacle pour empêcher Momoshiki de détruire son individualité.

En raison de son enfance difficile, il est étranger aux plaisirs simples comme les pâtisseries, car il s'étonne ouvertement de leur saveur. Il est aussi constamment sur ses gardes, attaquant instinctivement un enfant qui le croisa sans hésiter, bien qu'il prétende qu'il voulait seulement effrayer l'enfant pour lui montrer la dureté de la vie.

Kawaki semble également posséder un sens de l'humour pince-sans-rire, comme le montre le fait qu'il se soit moqué de Garô pour son rôle dans la défiguration de sa mâchoire dans le passé. Il est également assez impitoyable, tout à fait capable de tuer quiconque s'oppose à lui ou le met en colère. En outre, Kawaki est également antisocial, ne montrant que peu ou pas de respect pour les autres et étant ouvertement franc et grossier dans ses décisions et opinions, bien qu'il ait quelques manières, car il s'excusa quand il fit quelque chose de mal, même s'il croyait d'abord que ce n'était pas nécessaire, comme le montra la façon dont il s'excusa, même si ce ne fut pas très sincère, sur la façon dont il avait cassé le vase de fleurs que Himawari avait offert à Hinata après avoir vu combien cela l'avait blessée. De plus, il n'hésite pas à réparer ses erreurs si nécessaire, comme le montre la façon dont, bien qu'à contrecœur, Kawaki était prêt à acheter un autre vase pour que Boruto accepte de travailler avec lui. Il n'a pas non plus complètement fermé son cœur, selon Kurama, comme le fit Naruto, même si c'est avec amertume, en lui donnant des conseils contre la haine de soi. Il a même appris à apprécier sa relation avec Naruto et sa famille, risquant sa vie pour sauver Himawari, bien qu'il ait insisté sur le fait qu'il s'agissait de garder le Hokage en vie pour qu'il le protège.

Avec le temps et sa nouvelle vie à Konoha, Kawaki commença à s'ouvrir aux autres, appréciant apparemment le jeu Extrême : Parchemins d'Images de Shinobi et montrant un intérêt pour l'apprentissage du ninjutsu. Dans l'anime, son éducation négligée fait que les aliments courants sont des nouveautés fascinantes pour lui. Il devint nettement plus responsable dans les tâches qui lui sont confiées et relativement plus calme et respectueux. Ce changement de nature est en grande partie grâce à Naruto, qui fait continuellement preuve de patience et de compassion envers le garçon. Kawaki en vint également à respecter le Septième Hokage, le considérant apparemment comme une figure paternelle. Il proposa d'échanger une carte extrêmement rare du Quatrième Hokage contre une carte du Septième Hokage, dans l'espoir d'en apprendre davantage sur Naruto. Plus tard, en apprenant qu'il partageait des similarités avec Naruto, tous deux ayant eu une enfance difficile, mais Naruto ayant réussi à s'en sortir et à trouver la joie, Kawaki en vint à admirer profondément Naruto et à vouloir suivre son exemple. Il est aussi devenu sensiblement plus raisonnable, s'emportant moins, même en étant assigné à résidence. Plus encore, il s'emporta contre Jigen après que ce dernier insulta Naruto, lui ordonnant de ne jamais dire du mal de lui. Plus tard, il en vient également à respecter Boruto, heureux que ce dernier le considère ouvertement comme un frère. Sa nouvelle loyauté envers sa famille de substitution l'amena même à sacrifier sa liberté pour assurer leur survie. Plus encore, il partit sans hésiter dans la dimension alternative de Jigen pour aider Naruto. Face à Isshiki, Kawaki exprima ouvertement qu'il préférait être mort plutôt que de vivre dans un monde sans Naruto, se considérant fièrement comme un élève du Hokage.

Plus tard, dans le futur, il fut montré comme étant sombre avec une vision détachée et sombre. Kawaki en vint apparemment à mépriser les shinobi et à vouloir mettre fin à leur ère une fois pour toutes.

Apparence[]

Kawaki est un jeune homme aux yeux gris et aux cheveux noirs touffus, dont les côtés sont rasés et de couleur blonde. Comme l'affirma Ino, malgré son comportement bourru, il est très beau. De plus, il a un tatouage du chiffre romain Ⅸ sous l'œil gauche, une paire de piercings sur son sourcil droit et des boucles d'oreilles. Kawaki porte une chemise verte avec une veste sans manches bleue avec des rayures grises sur le col et un pantalon sombre avec une ceinture cloutée. Il a un Kâma sur la paume de sa main gauche en forme de diamant, qui s'étend sur la moitié gauche de son visage, de sa poitrine et de son bras, rougeoyant lors de son activation. Pendant la bataille entre Naruto et Delta, Kawaki perdit son avant-bras droit. Il fut temporairement remplacé par une prothèse avancée alimentée par le chakra de Naruto. Après le combat contre Isshiki Ôtsutsuki, Amado restaura son bras à partir de ses cellules.

Plus tard dans sa vie, on le vit portant une écharpe et une ceinture violettes en forme d'infini, un genre de tunique blanche et un genre de veste qui arrive à ses genoux avec la poitrine exposée et une écharpe de couleur mauve.

Compétences[]

Bien qu'il ne soit pas un ninja, Kawaki reste un combattant remarquablement puissant, ayant subit un rude entraînement au combat par Jigen, armé et non armé, pour maîtriser ses diverses techniques. Par le passé, il fut capable de détruire des dizaines de dangereuses marionnettes robotisées. Avec la puissance qu'il possède, il aurait tué l'Équipe Konohamaru d'une seule attaque si Boruto n'avait pas puisé dans son propre Kâma et ne l'avait pas absorbée, Delta loua ouvertement la puissance de Kawaki. Kawaki serait possiblement un shinobi incroyable s'il pouvait apprendre à utiliser le ninjutsu en plus de son Kâma et de son Artefact Ninja.[10]

Kâma[]

La corne d'Isshiki se manifeste après l'activation du Kâma.

Kawaki fut marqué par le Kâma d'Isshiki Ôtsutsuki, qu'il avait acquis lorsque l'Ôtsutsuki le marqua dans l'espoir d'en faire son réceptacle. Grâce à son entraînement sous la direction de Jigen, Kawaki est capable d'activer la marque à volonté, bien que parfois elle s'active hors de son contrôle, et d'utiliser correctement sa puissance. Il peut absorber n'importe quelle cible ayant un chakra et de créer des explosions à grande échelle lorsqu'il l'active. Cependant, l'utilisation de la marque provoque une surchauffe de son corps et il peut finir par perdre conscience. En synchronisant son Kâma avec Boruto, ils peuvent produire une faille spatio-temporelle pour entrer dans différentes dimensions.

Ayant prouvé sa compatibilité avec la marque, le code génétique du corps de Kawaki est progressivement réécrit pour renaître en tant qu'« Ôtsutsuki parfait ». Avec la progression continue de cette marque, Kawaki commença à accéder inconsciemment à un état transformé, faisant apparaître une petite corne sur le côté gauche de sa tête. Lorsque Kawaki et Boruto entrèrent en contact, sachant que Boruto possédait le Kâma de Momoshiki, cela créa une résonance qui accéléra le taux de prise de contrôle des deux réceptacles. Par la résurrection involontaire d'Isshiki, l'être de Kawaki fut en grande partie écrit à l'image d'Isshiki. Cette résurrection forcée d'Isshiki entraîna également l'effacement du Kâma de Kawaki. Plus tard cependant, il fut marqué d'un autre Kâma.

Modifications corporelles[]

Kawaki utilisant son Artefact Ninja.

Le corps de Kawaki subit d'importantes modifications de la part d'Amado, avec une technologie microscopique implantée dans son corps qui modifie constamment sa physiologie à travers ses systèmes circulatoire et nerveux, le transformant en un outil scientifique ninja vivant. Après un premier examen, Katasuke Tôno estima que la cybernétique de son corps étaient une œuvre d'art, aussi avancée que la prothèse de bras qu'il avait conçu pour Naruto Uzumaki, si ce ne fut plus. Il précisa également que contrairement à Mitsuki, qui était un humain synthétique qui fut génétiquement conçu à l'aide de technologies organiques, Kawaki était un être humain transformé à l'aide de technologies inorganiques.

Son Artefact Ninja prend la forme d'outils scientifiques ninja nanoscopiques implantés dans tout son corps, qui semblent pouvoir effectuer des modifications particulières au niveau cellulaire, lui conférant des capacités surhumaines uniques similaires à un kekkei genkai.[11]

Par exemple, les tissus de son corps peuvent subir une division cellulaire rapide, capable de régénérer un membre perdu, ou de le faire s'étendre, et ils peuvent également subir instantanément une sclérose ou une malacie pour se durcir ou se ramollir. Cela lui permet de transformer partiellement son corps, de l'armer pour produire des lames tranchantes ou des vrilles perçantes ; ces excroissances peuvent même être jetées ou lancées comme des projectiles, ce qui lui permet de produire une myriade d'outils et d'armes pour le combat. Cela lui confère également une vitesse de guérison accélérée, capable de soigner ses blessures en quelques minutes. Il peut également produire une puissante onde de choc à partir de son corps, soit sous la forme d'un souffle concentré, soit dans toutes les directions, même le sol sous lui.

Lorsque Kawaki perdit définitivement son bras droit à cause du rayon destructeur de Delta, Katasuke lui donna une prothèse de remplacement, qui n'était pas comparable à la technologie avancée de son corps. Elle siphonnait des quantités insignifiantes du chakra de Naruto pour fonctionner, et ne fonctionnait pas lorsque Naruto dormait ou était inconscient. De plus, le corps modifié de Kawaki semble rejeter cette prothèse en raison de la différence de complexité des technologies qui les rend finalement incompatibles. Après la mort d'Isshiki, Amado répara le bras de Kawaki et le restaura.

Force physique[]

Kawaki est spécialisé dans le combat rapproché. Son style est très agile et coordonné, effectuant des acrobaties pour éviter les attaques ennemies et faisant usage de l'environnement autour de lui pour se lancer sur l'adversaire. Il est alors capable de déchaîner un déluge de coups avec chacun de ses membres. Il est également très résistant, alors qu'il était déjà fatigué au préalable, il put endurer l'assaut de Garô et continuer à se battre efficacement malgré son état meurtri. Kawaki se révéla par la suite compétent dans l'utilisation d'un , capable d'égaler l'habileté au sabre de Boruto.

Ninjutsu[]

Kawaki utilisant le Katon.

Depuis qu'il vit à Konoha et s'intéresse au ninjutsu, il commença à l'apprendre auprès du Septième Hokage. Cela inclut la manipulation du chakra et le shurikenjutsu, avec lesquels il montra un talent notable, maîtrisant les bases en peu de temps. Il est également capable d'exécuter des techniques plus avancées avec une seule main, notamment le Katon et le Multi Clonage. Il fit également preuve d'une grande ingéniosité, utilisant les compétences limitées qu'il avait acquises pour des pièges astucieux. Kawaki apprit instinctivement la capacité des Ôtsutsuki à dissimuler sa signature de chakra.[12]

Nouvelle Ère[]

Prologue[]

Après la destruction de Konoha à un moment donné, lui et Boruto Uzumaki se retrouvèrent sur le Monument Hokage où Kawaki jura de vaincre Boruto et lui dit que l'ère shinobi était terminée.

Arc Réceptacle[]

Article détaillé : Arc Réceptacle Après avoir atteint la phase 3 en tant que réceptacle pour les plans de Kara, Jigen voulut tester les pouvoirs de Kawaki à la surface. Entendant Jigen et Amado en discuter, Victor leur proposa de le transporter en utilisant son dirigeable furtif de haute technologie. Lorsque le dirigeable qui transportait Kawaki s'écrasa dans le Pays du Feu près de la frontière, il quitta les lieux, certaines marionnettes autonomes de Kara se mirent alors à sa poursuite. Après avoir parcouru une bonne distance depuis le crash, il vainquit toutes les marionnettes qui le poursuivaient avant de s'évanouir.

Arc Kawaki[]

Kawaki empalant Garô.

Lorsqu'il fut trouvé par l'Équipe 7, les shinobi remarquèrent qu'il avait une marque identique à celle de Boruto Uzumaki. Lorsque leurs deux marques commencèrent à leur faire mal, Kawaki rêva de sa première rencontre avec Jigen, ce qui l'amena à se réveiller brusquement et à détruire la zone dans laquelle il se trouvait. Demandant qui était l'équipe en face de lui, Konohamaru se présenta et lui demanda des informations sur le crash. Mais le garçon refusa de leur fournir des informations et voulait qu'on le laisse seul, Boruto lui révéla alors qu'il avait également un Kâma, ce qui conduisit Kawaki à croire qu'ils étaient des poursuivants de Kara. Alors qu'ils tentaient de lui expliquer qu'il avait mal compris, Garô apparut en annonçant ses intentions de récupérer Kawaki. Lançant une nouvelle attaque, Kawaki l'esquiva et commença à se battre tout en modifiant son corps, malgré sa fatigue. Dès que Garô parvint à maîtriser Kawaki, son Kâma s'activa et le renforça, conduisant Kawaki à détruire la prothèse de bras de Garô. Se dirigeant vers Garô et absorbant son souffle, Kawaki l'empala avec son bras modifié, avant de tuer l'Externe avec une onde de choc. À sa grande surprise, Boruto activa instinctivement sa marque pour absorber l'onde de choc et protéger son équipe. Cela rendit Kawaki plus convaincu que jamais qu'ils étaient avec Kara.

Kawaki rencontre Naruto.

Kawaki déclara à Boruto de dire à Jigen que s'il le poursuivait, il y aura davantage de cadavres. Mais leur conversation fut interrompue lorsque de la fumée sortit de son corps, ce qui conduisit Kawaki à s'effondrer et à être examiné par les shinobi. Finalement, les ninjas de Konoha décidèrent de l'amener à la rencontre du Septième Hokage. Dans l'anime, Kawaki fut amené au Centre de Recherche Avancée de Ryûtan, où il était détenu jusqu'à nouvel ordre. Tentant de s'échapper, il se procura quelques outils scientifiques ninjas pour faciliter son évasion, au cours de laquelle il fut sévèrement blessé par Nue. S'enfuyant vers un village voisin, il était poursuivi par Sumire Kakei et, lorsqu'elle le trouva, elle se rendit compte des profondes cicatrices émotionnelles que Kawaki portait depuis son enfance et s'identifia à lui. Peu après, ils furent attaqués par la police, obligeant Kawaki à fuir et à se battre pour s'échapper. Intercepté par Naruto, qui avait appris de Sumire que Kawaki avait peur de mourir. Naruto retint Kawaki jusqu'à ce qu'il s'effondre d'épuisement. Lorsque Kawaki se réveilla, il se retrouva à l'hôpital de Konoha, entouré des shinobi de Konoha. Apprenant qu'il se trouvait à Konoha, Kawaki tenta de s'enfuir par la fenêtre de la chambre, mais fut retenu par Shikamaru Nara. Par la suite, Naruto se présenta comme étant le Hokage. Plus tard, après un accord entre les cinq Kage, il fut décidé que Kawaki resterait libre à Konoha sous la surveillance de Naruto.

Kawaki vit avec les Uzumaki.

Naruto escorta Kawaki à travers le village jusqu'à sa maison, mais il s'enfuit pour ne pas vouloir être utilisé. À sa grande surprise, Naruto le rattrapa sans effort et lui bloqua le chemin, ce qui incita Kawaki à poursuivre son chemin jusqu'à la maison du Hokage. Là, il tenta de s'enfuir à nouveau, mais détruisit un vase, ce qui amena Naruto à affirmer ses prouesses et à intimider Kawaki pour le décourager à retenter de fuir. Lorsque Boruto découvrit que Kawaki allait vivre avec eux, il s'excusa à contrecœur avant de se présenter. Plus tard, après que les garçons frustrés s'étaient battus entre eux, Kawaki lui révéla comment il avait obtenu son Kâma et lui suggéra qu'ils travaillent ensemble pour se débarrasser de leurs marques. Disant à Boruto qu'il remplacerait le vase, Naruto l'emmena chercher un autre. Sur leur chemin, il rencontra Sarada Uchiwa. Dans l'anime, ils la rencontrèrent également avec Chôchô devant une boutique de pâtisseries. Là, Kawaki eut droit à une collation, émerveillé par de telles saveurs qu'il n'avait jamais connues auparavant. Bientôt, Kakawi fut amené au Fleuriste Yamanaka.

Naruto réconfortant Kawaki.

Là-bas, Kawaki rencontra Ino Yamanaka, à qui Naruto avait confié la tâche de détecter les ennemis qui étaient à ses trousses. Mais Kawaki eut une crise de panique après que les racines de fleurs lui rappelèrent ce qu'il avait vécu avec Jigen. Voyant à quel point Kawaki était traumatisé, Naruto le serra dans ses bras pour le réconforter, insistant sur le fait que tout allait bien. Dans l'anime, alors qu'il invitait Kawaki à déjeuner, il insista sur le fait que partager ses expériences avec d'autres était un excellent moyen de se rapprocher des gens. De retour chez les Uzumaki avec un nouveau vase et des fleurs, Boruto refusa le nouveau vase et lui donna de la colle pour réparer celui qu'il avait cassé, ce qui énerva Kawaki.

Kawaki entraînant Boruto.

Plus tard, alors qu'il regardait Boruto et Naruto s'entraîner, Kawaki insista pour que Boruto essaie d'utiliser le Kâma, ce qui l'incita à activer le sien pour activer celui de Boruto. Le respect et le soutien mutuels entre les deux après la fin du match surprirent Kawaki, se souvenant de sa propre expérience difficile avec les figures paternelles. Plus tard, Naruto lui proposa de s'entraîner avec Boruto la prochaine fois, mais Kawaki refusa car il ne pouvait pas utiliser le chakra et, bien que Naruto ait insisté sur le fait que tout le monde pouvait apprendre à le faire puisque le chakra existait chez tout le monde, Kawaki déclara qu'il aimerait apprendre à utiliser le Multi Clonage uniquement pour pouvoir se frapper lui-même et mieux se sentir lorsqu'il était frustré. Connaissant le sentiment de n'avoir rien et personne, Naruto insista sur le fait que le fait de se détester ne résoudrait rien et qu'avec des amis, il pourrait changer pour le mieux, mais Kawaki n'était pas convaincu de ces propos. Après cela, Kawaki décida avec amertume de réparer le vase cassé. Tout en luttant pour réparer le vase, Boruto décida d'accepter l'offre de Kawaki de lui apprendre ce qu'il savait sur leur Kâma. Décidant de le faire par le biais d'un combat au corps à corps, les deux garçons activèrent rapidement leurs Kâma respectifs. Kawaki lança alors une explosion sur Boruto pour qu'il l'absorbe comme il l'avait fait précédemment, mais Boruto se blessa à la main. Naruto mit fin au combat et leur demanda d'effectuer le Sceau de la Réconciliation, ce qui fit réagir leurs marques. Pendant que Boruto avait eu une vision, Kawaki insista sur le fait qu'il n'avait rien vu lorsqu'on lui demanda s'il en avait eu également.

Kawaki protégeant Naruto et Himawari.

Comme Naruto fut alerté par Ino de la présence d'un intrus, il informa les enfants qu'une menace s'approchait d'eux. Le groupe fut bientôt abordé par Delta, qui exigea que Kawaki lui soit remis. Informant Naruto qu'elle était une Interne et de la menace qu'elle représentait, Naruto demanda à Kawaki de jouer la prudence pendant qu'il la combattait. Tout au long du combat, Kawaki tenta de calmer Boruto, en lui expliquant que Naruto contrôlait le déroulement du combat, l'éloignant d'eux en se mettant sur la défensive pour pouvoir se déchaîner. Delta libéra finalement des rayons oculaires que Kawaki affirma avoir été conçu pour surmonter les capacités de régénération. Lorsque Delta tenta d'utiliser Himawari pour mettre Naruto sur la trajectoire de ses rayons oculaires, Kawaki les protégea du rayon, pensant qu'ils seraient morts si Naruto avait été touché et considéra que lui et Boruto étaient à présents quittes. Alors que la bataille se poursuivait, Naruto surmonta la capacité d'absorption de Delta et immobilisa son corps avec son Rasengan, avant qu'elle ne s'autodétruise.

Kawaki s'entraînant au ninjutsu.

Après la bataille, Kawaki fut amené à Katasuke pour qu'il lui répare son bras. Lorsque le scientifique l'informa que la technologie de son corps était trop avancée pour lui, Naruto donna à Kawaki une de ses prothèses de bras qu'il alimentait avec son chakra. Choqué par la gentillesse de Naruto, Kawaki demanda à apprendre le ninjutsu, Naruto accepta et commença à l'entraîner. Par la suite, Kawaki s'entraîna au ninjutsu et continua à réparer le vase. Il passa également du temps avec Boruto et ses amis, au cours duquel il avait ouvert un paquet d'Extrême : Parchemins d'Images de Shinobi et avait obtenu une carte du Quatrième Hokage, qu'il échangea contre la carte du Septième Hokage de Boruto. Pendant que Naruto dormait et que Kawaki découvrait qu'il lui manquait la dernière pièce du vase qu'il avait reconstruit, Kurama se montra pour l'avertir de ne pas s'éloigner de Naruto, ce qui choqua le garçon. Kurama lui expliqua son rôle de gardien et lui mit les idées au clair sur certains faux préjugés qu'il avait de Naruto. Kawaki fut ému d'entendre comment le passé de Naruto avait été difficile et qu'il avait été seul, tout comme lui, comprenant alors leurs passés similaires. Ému par tout ce que Naruto avait pu surmonter, Kawaki se demanda s'il pourrait devenir quelqu'un comme lui. Plus tard, Kawaki impressionna les personnes présentes par sa maîtrise des bases du contrôle du chakra. Lorsque la conversation portait sur le Kâma, Kawaki admit que Jigen en était le responsable et qu'ils devraient inévitablement le combattre. Boruto soutenait Kawaki et pour renforcer son soutien, il le mentionna comme étant son frère.

Kawaki tentant d'attaquer Jigen.

Plus tard, étant rentré à la maison avec Naruto, après avoir abandonné l'idée de trouver la dernière pièce du vase, le Kâma de Kawaki créa de manière inattendue un portail duquel émergea Jigen. Étant venu pour ramener Kawaki avec lui, il repoussa Naruto, ce qui amena Kawaki à tenter d'attaquer Jigen mais fut facilement vaicu. Après avoir rabaissé le Hokage, Kawaki fit apparaître une corne sous le coup de la colère, pendant que Naruto repoussait Jigen d'un coup de pied. Voyant Jigen monter en puissance pour combattre le Hokage, Kawaki le supplia de ne pas nuire au Hokage s'il venait avec lui. En acceptant ses conditions, Naruto intervint, incitant Jigen à utiliser le Ninjutsu d'Espace-Temps pour faire disparaître le Hokage et lui-même des lieux, à la grande stupéfaction de Kawaki. Rejoint par Sarada, elle interrogea Kawaki sur ce qu'il s'était passé, au cours duquel sa prothèse de bras arrêta de fonctionner soudainement, horrifiant Kawaki qui réalisa que Jigen avait sûrement éliminé Naruto. Alors que Boruto et Mitsuki arrivèrent et demandèrent des explications sur la situation, Kawaki leur expliqua tout. Mais il fut soudainement immobilisé par Shikamaru, qui exprima sa méfiance envers lui, tandis que son équipe fut enfermée dans la zone avec une barrière. Interrogeant Kawaki sur les récents événements, Boruto se porta garant de Kawaki et, alors que ce dernier continuait de penser à tout ce qu'il avait vécu avec Naruto, il réalisa que le Hokage était vivant lorsque sa prothèse de bras se réactiva. En synchronisant son Kâma avec celui de Boruto, ils put produire la même faille que Jigen avait faite plus tôt. Cependant, Shikamaru refusait que quiconque entre dans la faille, mais Kawaki utilisa son Kâma pour échapper à la technique de Shikamaru tandis que lui et les genin entraient dans la faille pour trouver Naruto.

Kawaki affrontant Boro.

Ils arrivèrent sur un grand terrain rocheux, où ils rencontrèrent Boro. Alors que les enfants se préparaient à combattre l'Interne, Boro montra rapidement sa puissance, les forçant à se mettre sur la défensive tandis que Boruto et Kawaki utilisaient leur Kâma pour absorber les techniques de l'ennemi. Lorsque Boro sapa leurs forces avec son Nuage Noir, les efforts combinés de Mitsuki et Sarada permirent à l'équipe de battre en retraite. En analysant la brume de Boro, Sarada détermina qu'il s'agissait d'un virus, ce qui incita Mitsuki à administrer des anticorps à l'équipe et Kawaki accepta de faire d'elle la cheffe de l'équipe. Après avoir créé une ouverture pour attaquer Boro, Kawaki amplifia le Rasengan de Boruto avec son Kâma, détruisant une grande partie de la partie supérieure du corps de Boro avant qu'il ne se régénère. Se précipitant sur Naruto, Kawaki brisa la formation pour protéger Naruto, ce qui conduisit Boro à attaquer Kawaki avec des shuriken. Battus par le piège, Boruto et Mitsuki affrontèrent Boro avec leurs différentes attaques, tandis que Kawaki expliquait à Sarada la vraie nature de la régénération illimitée de Boro. Notant qu'ils devaient détruire le noyau spécial implanté à l'intérieur de Boro, Kawaki se joignit à l'assaut de Boro pendant que Sarada cherchait l'objet. Finalement, elle réussit et le frappa avec son Chidori. Après avoir réussi à retirer le noyau, le corps de Boro commença à muter sans son stabilisateur. Malgré l'état vulnérable de Boro, Kawaki insista sur le fait qu'il était trop dangereux de l'approcher et qu'il fallait se concentrer sur le Hokage. Croyant pouvoir utiliser leur Kâma pour créer une faille comme ils l'avaient fait pour atteindre cette dimension et libérer Naruto, Kawaki et Boruto se concentrèrent sur le sceau, réussissant à libérer le Hokage inconscient. Pendant que les enfants s'occupaient de Naruto, Boro se calma suffisamment pour retourner sa rage contre les enfants, assommant Mitsuki et Kawaki. Kawaki se rétablit juste au moment où Boruto vainquit Boro, ayant involontairement éveillé la volonté de Momoshiki Ôtsutsuki avec la puissance de son Kâma.

Kawaki et l'Équipe 7 faisant leur rapport sur Boro.

Après le retour de l'équipe à Konoha avec Naruto, ils furent tous emmenés à l'hôpital pour être soignés. Dans l'anime, Kawaki rejoignit l'Équipe 7 et les officiels de Konoha pour discuter des événements contre Boro. Kawaki leur expliqua que chaque membre de Kara était équipé de différents types d'artefacts ninjas, leur donnant des capacités autres que le ninjutsu. Ensuite, Kawaki discuta avec Boruto de sa brève métamorphose en Momoshiki, notant qu'il avait récemment subi une situation similaire contre Jigen. Plus tard, Kawaki fut soumis à divers tests, au cours desquels Katasuke Tôno détermina que son corps rejetait la prothèse de bras en raison de sa nature incompatible avec le chakra et la nanotechnologie de Kawaki et que l'utilisation continue du bras lui causait de grandes douleurs. Il prit la situation en main, rejetant une offre d'antidouleurs et insistant sur le fait que son corps ne céderait pas si facilement. Boruto l'informa que Naruto s'était complètement rétabli. Dans l'anime, alors que les nouveaux amis de Kawaki continuaient à l'aider à remonter son moral après les récents événements avec des collations et des jeux, il fut surpris de voir que Sumire était si proche d'eux malgré le fait qu'elle ait quitté le travail de shinobi. En entendant à quel point les enfants shinobi étaient déterminés à s'entraider, Kawaki finit par accepter l'offre de Sumire de lui donner des analgésiques. Après avoir été libéré de l'hôpital, Kawaki décida qu'il serait préférable de quitter le village car son Kâma ne ferait que mettre tout le monde en danger. Mais avant qu'il ne puisse le faire, il se retrouva à aider Himawari à soigner un loup blanc blessé et solitaire. Malgré les efforts de la jeune fille, le loup fut finalement tué par un ours. Peu de temps après, Kawaki se rendit à la porte du village, où il fut intercepté par Boruto qui trouva son mot d'adieu en avance. Entre les mots de soutien de Boruto et son insistance sur le fait que Konoha veille toujours sur les siens, lui y compris, ce dernier décida finalement de rester.

Le Kâma de Kawaki disparaissant.

Plus tard, Shikadai fut capturé par Amado, qui souhaitait parler à Shikamaru et Kawaki reconnu sa voix. Quand Amado fut amené pour être interrogé concernant son désir de devenir un citoyen de Konoha, Kawaki assista à son interrogatoire. Il confirma la position élevée d'Amado dans l'organisation et le danger qu'il encourait à quitter le quartier général. Kawaki fut surpris d'apprendre qu'Amado et Koji avaient conspiré contre Jigen et étaient responsables du crash du dirigeable qui lui avait permis de s'échapper. Quand Amado fit retirer ses lunettes pour projeter la rencontre entre Koji et Jigen, Kawaki observa la scène. Kawaki continua d'écouter les explications d'Amado sur son objectif et celui de Koji de tuer Jigen, sa nature en tant que réceptacle imparfait d'Isshiki Ôtsutsuki et la propre nature de Kawaki en tant que réceptacle parfait d'Isshiki. Alors que Jigen se rapprochait de la mort, Sasuke se demandait si cela signifiait qu'Isshiki allait ressusciter dans le corps de Kawaki. Kawaki se précipita alors pour attaquer Amado, mais fut arrêté par Sasuke. Amado clarifia la situation, en expliquant que contrairement à Jigen, le Kâma de Kawaki n'avait pas encore complètement extrait les données d'Isshiki dans son corps et qu'à sa mort, un Kâma ressuscitera automatiquement l'Ôtsutsuki qui l'avait implanté, quelle que soit sa volonté. Comme Jigen avait été tué, Isshiki fut alors forcé de renaître en lui, même s'il était le corps mort d'un réceptacle imparfait. Cela déclencha également le Kâma de Kawaki, qui fit rage pendant un moment avant de disparaître, laissant Kawaki inconscient. Amado expliqua que la résurrection d'Isshiki était instable et qu'il chercherait à nouveau Kawaki pour le marquer de nouveau. Peu de temps après, ils furent alertés de l'arrivée d'Isshiki au village. Alors que Sasuke et Naruto partirent affronter Isshiki, Kawaki, inconscient, fut emmené dans une installation souterraine pour être protégé.

Kawaki téléporté vers Isshiki.

Kawaki rêva des paroles de Jigen avant de se réveiller. En se réveillant, il fut surpris de voir que son Kâma avait disparu et Amado lui expliqua la situation. Shikamaru lui dit qu'il était libre du fait de ne plus être le réceptacle d'Isshiki, mais Kawaki lui fit remarquer qu'Isshiki souhaitait toujours le marquer. Amado resta optimiste, car ils n'avaient pas besoin de battre Isshiki, seulement de l'empêcher d'appliquer un nouveau Kâma jusqu'à ce que le corps de Jigen s'épuise. Kawaki était inquiet d'apprendre que Boruto avait rejoint le combat contre Isshiki, mais Amado fit remarquer que Boruto pouvait leur être utile au combat, ce qui intrigua tout le monde. Amado expliqua que Boruto, en tant que porteur d'un Kâma, avait une valeur inestimable pour Isshiki. Comme l'Arbre Divin ne pouvait atteindre sa pleine maturité qu'en sacrifiant un Ôtsutsuki, une fois Boruto entièrement transformé par sa marque, Isshiki pourrait sacrifier Boruto au lieu de lui-même. Kawaki était furieux de l'attitude calme d'Amado et exigea de comprendre à quel point le scientifique avait tout prévu. Amado insista sur le fait qu'il ne faisait que les meilleurs choix possibles. Alors que les ninjas de Konoha parvenaient à calmer Kawaki, Amado lui demanda avec désinvolture s'il était plus furieux de son impuissance, ou de ne plus avoir de but sans son Kâma. Kawaki resta alors silencieux.

Kawaki détruisant Isshiki.

Comme Amado était intrigué par la prothèse de bras de Kawaki, il nota qu'il pourrait facilement restaurer le bras original de Kawaki. Ce dernier remarqua que le chakra de son bras s'amenuisait, ce qui signifiait que Naruto était en danger. Soudain, une faille l'engloutit et il se retrouva dans la dimension d'Isshiki, entraîné là-bas par la connexion de chakra entre sa prothèse de bras et le chakra de Naruto. Isshiki se retourna pour le marquer. Mais alors que Kawaki tentait d'échapper à Isshiki, celui-ci choisit d'utiliser l'affection de Kawaki pour Naruto contre lui, en attaquant le Hokage à terre. Kawaki finit par se montrer et attaqua en utilisant le ninjutsu que Naruto lui avait enseigné. Isshiki le maîtrisa facilement et marqua Kawaki de nouveau, déclarant fièrement sa victoire, mais la marque disparut. Isshiki, horrifié, se demandait comment cela était possible, Kawaki se révéla alors n'être qu'un clone. Finalement, le temps d'Isshiki s'écoula et il se réduisit en poussière, que Kawaki piétina fièrement.

Sasuke et Kawaki contre Boruto.

Alors que Kawaki tournait son attention vers Naruto et vérifiait son état, Boruto attaqua soudainement Sasuke, poignardant son Rinnegan, ceci fut justifié par le fait que le garçon était sous le contrôle de Momoshiki. En repensant à ses nombreuses discussions et disputes avec Boruto, Kawaki l'appela et attaqua Momoshiki. Momoshiki remarqua que le Kâma de Kawaki s'était suffisamment développé pour le rendre proche des Ôtsutsuki, il décida donc de sacrifier le garçon pour cultiver un Arbre Divin. Sasuke expliqua à Kawaki ce qu'il avait déduit sur la dépense de chakra et la résurgence de Momoshiki, et ils décidèrent de reconstituer le chakra de Boruto pour que sa personnalité refasse surface. Momoshiki neutralisa Sasuke avec un Orbe Tourbillonnant Disparaissant et partit avec Kawaki. Kawaki tenta de s'auto-immoler, forçant Momoshiki à l'absorber, ce qui suffit à Boruto pour refaire surface et de reprendre le contrôle de son corps. Alors qu'il s'écroula d'épuisement, Boruto s'excusa pour ce qu'il avait fait et Kawaki s'excusa en retour.

Kawaki fut alors alerté par la perte soudaine de conscience de Naruto. Le Hokage se réveilla rapidement et révéla que l'utilisation du Mode Baryon contre Isshiki entraîna la mort de Kurama en lui, privant Naruto du chakra et des pouvoirs du renard. Le Rinnegan de Sasuke et le Kâma de Kawaki ayant disparu, c'était à Boruto d'utiliser sa marque pour ramener tout le monde. Boruto se débattit dans la crainte de voir Momoshiki réapparaître. Cela incita Kawaki à parler franchement à Boruto, insistant sur le fait qu'ils trouveraient un moyen de libérer Boruto de son fardeau, mais ils devaient d'abord retourner chez eux. Finalement, Boruto put créer une faille, permettant à tous de rentrer à Konoha. Boruto déclara qu'il se sentait plus fort aux côtés de Kawaki, qui se moqua de lui.

Dans l'anime, le niveau de chakra réduit de Naruto le rendit incapable de charger correctement la prothèse de Kawaki. Plus tard, il fut approché par Sumire pour l'aider. Finalement, le bras de Kawaki fut restauré par Amado. Après avoir rendu la prothèse à Naruto, ce dernier offrit à Kawaki la possibilité de devenir un genin. Kawaki lui répondit alors qu'il allait y réfléchir.

Arc Repassage de l'Examen Chûnin[]

Article détaillé : Arc du Repassage de l'Examen Chûnin Dans l'anime, après l'attaque d'Isshiki, Naruto organisa un autre Examen Chûnin. Ravi d'avoir réussi la première épreuve écrite, Boruto acheta à Kawaki des taiyaki. Kawaki trouva cela étrange et Himawari le mit en garde contre le grignotage avant le dîner, ce qu'il ignora. Le lendemain, après que Boruto et le reste de son équipe se qualifièrent pour la finale et décidèrent de s'entraîner, Kawaki déclina son offre de s'entraîner avec Mitsuki et lui, en disant à Boruto de ne pas se ridiculiser.

Le jour des finales, Naruto invita Kawaki à regarder les matchs, estimant qu'il passait trop de temps à la maison. Kawaki refusa d'abord, mais changea d'avis après que Naruto lui fit remarquer qu'il pouvait découvrir de nombreux jutsu différents et regarda les matchs depuis les tribunes.

Arc Code[]

Article détaillé : Arc Code Il rencontra ensuite Boruto, qui fut mis hors service actif afin que son Kâma puisse être mis sous surveillance. Comprenant le dilemme de Boruto, il nota qu'il y avait peut-être un moyen de le sauver. Il parla à Boruto de Code, un Interne ayant une dévotion obsessionnelle pour Isshiki qui n'avait pas réussi à devenir un réceptacle comme Kawaki. Malgré cet échec, il obtint un Kâma blanc et devint encore plus puissant que Delta ou Boro. Kawaki lui suggéra de trouver un moyen pour Boruto de créer son propre Kâma et de l'implanter sur Code afin qu'il puisse ressusciter en utilisant le corps de Code.

Plus tard, Kawaki rejoignit l'Équipe 7 lors d'exercices d'entraînement et fut agacé d'entendre que Boruto prenait des pilules expérimentales pour interrompre le processus de transformation en Ôtsutsuki plutôt que de travailler à transférer le Kâma sur Code. Il fit également part de son mécontentement face à des méthodes d'entraînement aussi basiques. Lorsqu'on lui demanda comment procéder à la place, il commença à attaquer ses amis, insistant sur le fait que le combat extrême était le meilleur moyen, car c'était les méthodes d'entraînement brutales de Jigen qui permirent à Kawaki de devenir plus fort aussi rapidement. Comme Kawaki prouva qu'il adaptait rapidement ses modifications corporelles à son nouveau ninjutsu, ses attaques devinrent plus agressives, ce qui ne plut pas à Boruto. Boruto et Kawaki firent alors le pari que le vainqueur du combat dicterait son style d'entraînement. Alors que Kawaki utilisait davantage ses pouvoirs modifiés, Boruto utilisa son Kâma pour absorber un souffle de sa part et attaqua à son tour en utilisant le Raiton. Kawaki essaya instinctivement de l'absorber, toujours habitué à reposer sur son Kâma. Cette ouverture permit à Boruto de remporter rapidement le combat. Kawaki faisait la moue devant sa défaite, sachant à quel point il était désormais plus faible sans la marque, mais Boruto vit clair dans l'esprit de Kawaki. Il insista alors sur le fait que Kawaki n'avait pas à tout gérer seul et qu'il devait faire confiance à ses amis pour l'aider. Kawaki respecta les termes du pari, mais exprima toutefois son dégoût sur les méthodes de Boruto, se jurant de devenir plus fort par tous les moyens.

Plus tard, à la fin d'une section de maintenance, Kawaki se réveilla d'un cauchemar dans lequel il vit Code et déclara ne plus être un réceptacle d'Isshiki. Amado le corrigea, soulignant que même si l'âme d'Isshiki avait disparu, les gênes de l'Ôtsutsuki dans son corps étaient toujours présentes. Kawaki n'apprécia pas ces commentaires et Amado lui révéla qu'il savait que Kawaki avait l'intention de faire marquer Code avec un Kâma de Boruto. Il resta sceptique sur ce plan, car Code avait déjà un Kâma différent. Il évoqua la possibilité de marquer Kawaki de nouveau, car avec la disparition de l'âme d'Isshiki, il pourrait accéder à ses pouvoirs sans crainte de possession. Il fit appel au désir de Kawaki de protéger Naruto, soulignant la probabilité que Code le vainc facilement après la perte de Kurama, mais Kawaki refusa et s'en alla. Il continuait à penser à la discussion précédente et croisa Shikadai, qui remarqua son air troublé. Il savait que les villageois étaient préoccupés par Kawaki, même s'ils ne connaissaient pas son lien avec Kara, et insista pour que Kawaki les ignore. Shikadai lui rappela qu'il avait des amis et un foyer à Konoha. Kawaki le remercia alors pour ses paroles.

Une semaine plus tard, bien qu'il soit autorisé à se promener seul dans le village, Kawaki était toujours surveillé par les shinobi. En raison des rumeurs dont Shikadai l'avait averti, les civils le dévisageaient également et chuchotaient à son sujet. Kawaki se plaisait à observer le village depuis le Monument des Hokage, sentant qu'il n'était pas vraiment à sa place, comme Isshiki le lui avait constamment répété. Naruto réfuta cependant ses dires, le considérant même comme étant son fils. De retour à la maison, ils eurent enfin le temps de préparer un dîner digne de ce nom pour l'accueillir. Kawaki essaya de convaincre Himawari d'utiliser le vase qu'il avait acheté au lieu de celui qu'il avait réparé, mais elle pensait que cela rendait le vase encore plus spécial. Reconnaissant son objectif de devenir un shinobi, Boruto prêta à Kawaki son bandeau frontal, puisqu'il avait déjà celui de Sasuke, lui disant de le lui rendre une fois qu'il aurait gagné le sien. Le soir, Naruto insista à nouveau sur le fait que Konoha était un endroit où il pouvait vivre en toute tranquilité, sinon il échouerait en tant que Hokage. Kawaki pensa à l'offre d'Amado de le marquer de nouveau avec un Kâma et l'écarta, pensant qu'il avait encore un moyen de protéger le village et Naruto.

Plus tard, alors qu'on le surveillait toujours, il en apprit plus sur le fonctionnement de la sécurité du village par ses amis. Un commentaire désinvolte d'Inojin sur la façon dont la suppression de son chakra pourrait permettre d'échapper à la détection donna une idée à Kawaki. Cette nuit-là, il échangea subtilement sa place avec un clone et quitta le village en dissimulant son chakra. Mais il fut découvert par Boruto, qui demanda au clone ce qu'il faisait. Le vrai Kawaki était impressionné, pensant que Boruto n'était pas affecté par la dissimulation en raison de ses propres caractéristiques Ôtsutsuki. La ruse de Kawaki fut découverte par Boruto, qui dissipa son clone. À l'extérieur du village, Kawaki rencontra Code et les deux s'affrontèrent un peu, avant d'être maîtrisé par Code. Il proposa à Code de le tuer pour se venger d'Isshiki s'il laissait Konoha tranquille. Code trouva sa proposition ridicule et continua de le frapper, révélant son héritage du testament et des plans d'Isshiki. Il expliqua également que Kawaki n'était plus la cible de sa vengeance, car quelqu'un d'autre voulait le rencontrer. Avant que Code puisse emmener Kawaki avec lui, il fut intercepté par Boruto.

Kawaki et Boruto se disputèrent sur les actions de l'autre, Kawaki insistant sur le fait que ce qu'il faisait était pour la protection de Naruto. Il en déduisit que quelqu'un devait avoir influencé Code pour qu'il s'abstienne de se venger de lui et voulut partir avec Code pour négocier avec eux. Boruto, qui voulait protéger Kawaki, n'était pas d'accord et commença à combattre Code sous le regard de Kawaki, jusqu'à ce que Boruto commence à puiser de plus en plus dans son Kâma.

Saut dans le futur[]

À la suite de la destruction de Konoha, quatre ans après leur rencontre avec l'Équipe Konohamaru, Kawaki et Boruto s'affrontèrent sur le Monument des Hokage détruit, où Kawaki jura de le vaincre et annonça à Boruto que l'ère des shinobi était terminée.

Jeux vidéo[]

Jeu Sortie japonaise Sortie française
Naruto to Boruto: Shinobi Striker 30 aout 2018 31 aout 2018

Anecdotes[]

Kawaki dans la couverture du Chapitre 1.

  • « Kawaki » (渇き ou 乾き) signifie « sec » ou « desséché ».
  • Kawaki apparut pour la première fois dans une illustration promotionnelle pour le manga Boruto: Naruto Next Generations avec une apparence légèrement différente. En effet, il était légèrement plus jeunes et portait une veste bleu foncé sur une chemise rose et un pantalon blanc. Il avait le dos tourné.
    • sur la couverture du chapitre 1, Kawaki était vêtu d'une veste blanche au dessus d'une chemise à col roulé violette, avec le tatouage sous son œil gauche ressemblant à une dague au lieu du chiffre romain Ⅸ.
  • Selon les informations sur le personnage de Boruto: Naruto Next Generations :
    • Ses caractéristiques sont : 80 [170] en force physique, 70 en négociation, 30 [120] en chakra, 130 en intelligence, 60 [120] en perception et 66 [156] en dextérité.
    • Il eut également une note de compétences dans ces domaines particuliers :
      • Close combat : ★★★★☆
      • Manipulation de machines : ★★☆☆☆
      • Sabotage : ★★★☆☆
    • Outils scientifiques ninjas incorporés :
      • Les informations concernant le réceptacle ne seront pas divulguées.

Références[]

  1. Weekly Shônen Jump
  2. 2,0 2,1 2,2 Boruto épisode 192
  3. Boruto chapitre 24, pages 15~19
  4. Boruto chapitre 56, page 22
  5. Boruto chapitre 26, pages 2~7
  6. Boruto chapitre 27, pages 18~32
  7. Boruto épisode 188
  8. Boruto chapitre 24, page 36
  9. Boruto épisode 191
  10. Boruto épisode 201
  11. Boruto chapitre 25, page 37~39
  12. Boruto chapitre 61, page 32~34
Advertisement