Le Roman de Sasuke - Chroniques de la foudre (NARUTO-ナルト- 迅雷伝 狼の哭く日, Naruto Jinraiden - Ôkami no Naku Hi) est une histoire écrite par Akira Higashiyama et illustrée par Masashi Kishimoto. Elle se déroule après les révélations de Tobi concernant Itachi Uchiwa mais avant qu'il n'éveille le Mangekyô Sharingan.

Résumé[modifier | modifier le wikicode]

Aucune lumière dans tes yeux
Ni de voix approchant ton cœur
Nul chemin où aller
Juste la tristesse pareille à celle des loups
Hurlant contre le monde des hommes

Prologue[modifier | modifier le wikicode]

La Fin de la vengeance (復讐の終わり, Fukushû no Owari)

Sasuke Uchiwa se remet de son combat face à son frère, Itachi Uchiwa, alors que ce dernier est étendu, sans vie, sous ses pieds. Il se remémore leur affrontement, de la manière dont il l'avait vaincu et de l'intervention d'Orochimaru, qui l'incita à utiliser sa force pour assouvir sa vengeance. Il ne se souvient pas de ce qui est arrivé ensuite, mais il était étonné de voir que ses yeux étaient intacts, alors qu'Itachi lui avait clairement dit juste avant de mourir qu'il allait lui prendre ses yeux. Il se rappelle aussi de la pichenette qu'il lui avait faite juste avant de mourir, comme celles qu'il lui faisait au bon vieux temps. D'abord confus de ce qui s'est passé, le jeune Uchiwa est heureux d'avoir enfin pu venger son clan.

Chapitre 1[modifier | modifier le wikicode]

Le Rêve noir (黒い夢, Kuroi Yume)

Dans son rêve, Sasuke se met à discuter avec un homme masqué, qui se révèle être sa conscience. Celui-ci lui révèle les intentions de Tobi, notamment quand ce dernier ne raconta la vérité derrière le Massacre du Clan Uchiwa à Sasuke que lorsqu'il tua son frère, prouvant qu'il ne le fit pas dans le but de venger les Uchiwa comme lui, mais au contraire pour attiser davantage sa haine envers Konoha, afin de le manipuler plus facilement. Le garçon ajoute qu'il ne disparaîtra qu'une fois que Sasuke comprendra enfin le monde, de même que pour l'âme d'Itachi. Après avoir révélé ce qu'il avait à dire, le garçon se transforme de nouveau en milliers de corbeaux et disparaît.

Se trouvant dans une grotte que Tobi a aménagé pour lui, Sasuke se réveille enfin de ce « rêve noir », encore plus confus, se demandant s'il s'agissait d'un rêve ou d'une réalité. Cependant, il était certain de plusieurs choses, entre autre qu'Itachi lui avait confié le Mangekyô Sharingan avant de mourir en lui disant « Pardonne-moi, Sasuke… Ce sera la dernière fois. »[1] en le touchant sur le front et après l'avoir libéré de l'emprise d'Orochimaru. Il se remet à rêver mais Tobi arrive à ce moment et coupe court à ses songes en lui annonçant que Zetsu et lui avaient inhumé le corps d'Itachi, il lui tend ensuite des gouttes que le défunt avait dans ses poches, pour qu'il les mette sur ses yeux qui le brûlent, à cause de l'activation du Mangekyô Sharingan et celles-ci apaisent la douleur aussitôt. Tobi ajoute qu'il a mis les yeux d'Itachi de côté afin de les lui greffer un jour. Cependant, Sasuke continue à éprouver une méfiance à l'égard de Tobi, il lui demande alors pour quelle raison il lui avait fait ces révélations, Tobi lui répond que c'est parce qu'il veut faire de lui son allié et lui explique ce qu'il a l'intention de faire, à savoir, détruire tout le système qui existe, puisque la raison du vainqueur devient celle du bien et donc pour le faire, il a l'intention de rassembler tous les bijû. Tobi réussit à sa manière à convaincre Sasuke, qui a une vision de Konoha en train de brûler par un Amaterasu qu'il a lui-même lancé. Tobi ajoute avant de quitter la chambre, qu'ils peuvent s'allier sans s'apprécier, leurs buts étant communs, et laisse derrière lui un morceau de papier qu'il dit être un « souvenir d'Itachi ».

Ce papier est en fait un bon de commande d'un médicament d'Itachi. Il remarque que la date est assez ancienne et que le lieu d'achat se trouve dans le « Bar à chats », un quartier abandonné de Sora-ku et la même étiquette se trouve sur les gouttes, mentionnant une adresse : le Village des Loups. C'est un village neutre, dont les habitants avaient réussi à mettre au point une poudre incendiaire appelée « Aobiko ». Il se souvient alors d'une phrase que lui avait dit Tobi, comme quoi Itachi était gravement malade et prenait des médicaments pour reculer l'échéance. Sasuke décide alors de s'y rendre pour s'assurer des propos de Tobi, après s'être totalement rétabli de ses blessures.

Chapitre 2[modifier | modifier le wikicode]

Le Village de Rôkoku (狼哭の里, Rôkoku no Sato)

Sasuke se rend au Village des Loups, il aborde sur sa route un passeur du bac qui lui indique la route à prendre pour arriver au village et lui explique l'histoire de leur pays. Arrivé à destination, le passeur lui montre les Quatre-Vingt-Huit Portes de Rôkoku, sous lesquelles il doit marcher pour arriver au village, avant que Sasuke ne s'y dirige. Sur son chemin, il trouve des fleurs et des plantes de tout genre et continue de penser à Itachi. Ayant traversé le dernier torii, il se trouve devant une grande porte, celle de l'entrée du village sur lesquelles sont écrits les kanji pour « remède » et « poison ». En entrant au village, il trouve de part et d'autre de la rue des marchands qui vendent leurs différents produits et montre à différents vendeurs le bon d'Itachi et, quand ceux-ci lisent le nom de la boutique, Rengyôdô, ils le fuient aussitôt. Mais un fonctionnaire municipal avec lequel il a eu une brève altercation, parce qu'il portait une épée, lui explique les effets néfastes et addictifs du saigenzai sur le corps et lui indique la direction à prendre pour arriver à destination, qui se trouve derrière le Temple Kodon.

Il arrive tard la nuit à Rengyôdô et trouve une foule rassemblée devant trois cadavres asséchés et entourés de lucioles, Sasuke soupçonne alors qu'il s'agit d'un shinobi. En effet, les shinobi de Rôkoku avaient perdu leur travail après que leur village était devenu neutre et vendent du saigenzai pour gagner leur vie. Un homme lui propose ensuite de lui vendre du saigenzai, parmi les différentes variétés qu'il possède, il y a le « Kotarô du Rengyôdô », que le jeune Uchiwa achète.

Arrivé devant le temple Kodon vers minuit, qui est en mauvais état, il le traverse et se dirige vers une porte sur laquelle est écrit Rengyôdô. Il retourne au temple pour attendre et voit une présence anormale de lucioles, alors qu'il n'y en a normalement pas en automne. Il commence alors à entendre en songes des phrases qu'avaient dites Itachi et Tobi, mais il est réveillé en entendant des bruits, il remarque alors trois silhouettes dans les airs et décide de se cacher. Cependant, il entend une explosion et voit des flammes venant du Rengyôdô. Pour éteindre les flammes, Sasuke utilise les Mille Oiseaux et un garçon lui lance un kunaï de derrière, qu'il évite, avant de lui demander s'il fait partie du clan Sendô, s'il est venu pour leur voler leur kotarô et l'accuse d'avoir incendié le temple. Ce garçon lui rappelle beaucoup Naruto par son apparence et son comportement, il l'attaque sans réfléchir mais Sasuke lui fait une pichenette pour l'arrêter. C'est à ce moment qu'arrive le frère aîné de Kina, Reishi Kodon qui, en voyant le symbole du clan Uchiwa sur son dos, conclut qu'il est le frère d'Itachi. L'aîné affirme à Sasuke que son frère aîné était le seul client régulier qu'ils avaient depuis des années.

Le lendemain matin, ils prennent leur petit déjeuner ensemble, Kina réussit à le convaincre de manger en mentionnant qu'il s'agit du repas préféré d'Itachi. Sasuke remarque le masque que porte Kina autour du cou et est sûr de l'avoir déjà vu quelque part, le garçon lui dit alors qu'il est porté par les services spéciaux de leur village. Sasuke retire ensuite le sachet de kotarô qu'il avait jusque là dans sa poche et la montre aux deux garçons, le cadet s'énerve aussitôt et jette le sachet sur le sol, rétorquant qu’il s'agit d’un faux et que le vrai ne pouvait être fabriqué qu'à l'intérieur du corps de Reishi, en ingérant une plante qui se trouve partout sur les « Trois Loups ». Après que Kina lui a demandé s'il n'est venu à eux que pour se procurer la substance et doutant de la sincérité d'Itachi, Sasuke lui répond que son frère est mort et qu'il avait acheté le faux kotarô que pour pouvoir les retrouver. Reishi ajoute que les prescriptions de la vraie substance sont écrites avec le sang des membres de leur clan. Sasuke leur demande de lui expliquer ce que voulaient dire les inscriptions sur le sachet alors en lui expliquant ce que voulait dire le symbole inférieur, c'est-à-dire ayant des effets secondaires puissants, il comprend que les gouttes causent une cécité momentanée.

Voulant en savoir davantage sur son frère, Sasuke demande des explications à Reishi qui lui dit qu'Itachi les avait prévenus que lorsque Sasuke viendrait à eux, c'est qu'il serait déjà mort, l'apothicaire ajoute que le membre de l'Akatsuki avait réclamé un médicament qui le ferait vivre assez longtemps, Reishi lui donna le moins dangereux parmi les inférieurs, un puissant sédatif, mais qui causerait des dégâts au niveau des poumons.

Kina lui raconte ses souvenirs d'Itachi, mais Sasuke rongé par la tristesse, change de sujet en leur demandant qui sont les Sendô. Les frères lui répondent qu'il s’agit d'un groupe d'anciens shinobi ayant perdu leur travail et qui, sous les ordres de Jiryû Sendô avaient choisi de marchander du mauvais saigenzai. Le kotarô, quant à lui, avait été utilisé par leur père pour vaincre Rôen, mais les villageois les avaient accusés d'avoir eux-mêmes manipulé le monstre pour les attaquer. Reishi explique au ninja que sa commande tardera du fait que leurs pots contenant des plantes médicinales étaient détruits et qu'il fallait du temps avant de pouvoir les refaire. Sasuke répond qu'il attendra que sa commande soit prête derrière le temple.

Kina vient à lui et lui parle de Rôen, vaincu par son père qui sacrifia sa vie pour sauver le village. Cependant, le clan Kodon était à l'époque opposé à ce que leur village devienne neutre, alors que le clan Kumanoi était pour, ces derniers alors profitèrent des événements pour accuser le clan Kodon d'être responsable de cette attaque afin de les discréditer et leur village devint par la suite neutre. le clan Kumanoi s'enrichit en vendant des armes qui remplacent les shinobis : Les kozutsu et les ôzutsu dans lesquels ils mettent leur création, la Poudre Bleue qui a des effets explosifs lorsqu'elle est en contact avec de l'eau. Kina, en contant leur histoire, a l'intention d'avoir recours à son aide afin qu'ils restaurent l'honneur de leur clan, ce dernier accepte contre de la nourriture, des boulettes de riz au kombu, en guise de paiement.

Chapitre 3[modifier | modifier le wikicode]

Reishi et Kina (レイシとキナ, Reishi to Kina)

Ils commencent le soir même à surveiller les environs, bien que Sasuke ne soit pas du tout convaincu par tout cela, sachant que le coupable des meurtres commettra son crime loin des yeux indiscrets, Kina décide alors que chacun parte à un lieu où aucun meurtre n'a eu lieu.

Pendant trois nuits, il n'y a aucun signe du meurtrier et le jeune Kodon continue de se faire harceler par les villageois sur lesquels il tombe. La quatrième nuit, Kina tombe sur des shinobi, sous l'influence du saigenzai, qui commencent à le provoquer. Il se défend alors en les frappant, mais ne faisant pas le poids, l'un d'eux l'immobilise et est sur le point de le torturer avec un kunaï quand Sasuke, qui observait ce qui se passait pendant tout ce temps, intervient en utilisant le Chidori et en blessant l'un d'eux en lui relançant un kunaï qu'il lui avait lancé auparavant, ils s'enfuient aussitôt. Sasuke regrette de s'être impliqué dans les affaires des autres et ramène le garçon inconscient chez lui, en le portant sur son dos.

Arrivés chez le garçon, Reishi réprimande son jeune frère pour ce qu'il avait fait, mais la situation tourne à la dispute quand Kina raconte à son frère ce que les bandits avaient dit de lui, comme quoi il les supplia de l'épargner en pleurant et que l'aîné accusait en secret leur père d'être la cause de tous leurs problèmes. Le ton hausse quand Kina, excédé, quitte le foyer. Après un moment de réflexion, Reishi remercie Sasuke d'avoir sauvé son jeune frère et commencent à discuter, l'aîné lui raconte qu'il avait pensé à plusieurs reprises à quitter le village mais ne l'avait pas fait puisque celui-ci est le lieu de travail idéal pour l'apothicaire qu'il est. Ils discutent ensuite sur le système du monde shinobi, Reishi estime qu'il prendra bientôt fin à cause de la création de la Poudre Bleue, arme dangereuse contre laquelle même les shinobi ne peuvent rivaliser. Reishi raconte ensuite à l'Uchiwa la raison pour laquelle il est tellement opposé à l'usage de la poudre bleue, les villageois l'avaient utilisée sur des captifs d'Ame qu'ils avaient emmenés avec eux après avoir gagné une bataille contre eux avec l'aide de la poudre, ils en profitèrent pour les torturer en les mettant sur des terrains où des mines de poudre bleue se trouvaient et s'ils tentaient de s’échapper, ils lançaient sur eux de la poudre à l'aide d'une sarbacane. Ayant été témoin de ce carnage et traumatisé depuis ce jour par ces événements, Reishi lâche par inadvertance que son père avait libéré Rôen par opposition à ce nouveau système qui était sans pitié. Le garçon ajoute que son père lui dit qu'un shinobi devrait toujours se rappeler des personnes qu'il avait tuées afin de se rappeler de la raison de leur mort et le fait d'utiliser la poudre bleue cible un grand nombre de victimes. Après cela, Sasuke retourne au temple et s'endort.

Le lendemain midi, il apprend de la bouche de Kina que les shinobi avec lesquels ils eurent une brève altercation la veille, sont momifiés et que les soupçons tombent sur la personne qui avait lancé un kunaï sur la jambe de l'un d'eux et donc, Sasuke. Ce dernier décide de quitter le village, ayant eu les réponses aux questions qu'il se posait, mais Kina insiste pour qu'il passe par la colline de Keisan, qui se trouve sur le chemin de la sortie. Ils aperçoivent ensuite un rassemblement d'hommes devant la sépulture des trois victimes et Kina lui indique que l'un d’eux est Jiryû Sendô. Sasuke rompt le silence en les sommant de dégager le passage et, après des provocations venant de Jiryû à l'égard des Kodon et sa mention de l'incendie de leur demeure, Kina l'accuse d’en être responsable et se met à le provoquer à son tour. Un des shinobi est sur le point d'attaquer l'enfant quand Sasuke lui fait un croche-pied, ce qui débute les hostilités entre les deux. Les Sendô commencent par lancer des shuriken vers eux, que les deux garçons esquivent facilement. Sasuke riposte ensuite en effectuant un Katon - Boule de Feu Suprême, touchant trois de leurs adversaires, puis apparaît devant Jiryû, le menaçant de le tuer s'il ne disparaît pas de leur vue. Avant de quitter les lieux, le chef de bande lui demande qui il est, Sasuke lui répond, ce qui surprend le chef qui semble le connaître, ayant fait face à Itachi auparavant, et le jeune Uchiwa les prévient de ne plus jamais attaquer Rengyôdô. Mais Sasuke sait que les voyous vont chercher à se venger de cette humiliation.

Soudain, Sasuke sent une douleur aiguë au niveau des yeux et sa vue se distord, il déduit alors que c'est sûrement son Mangekyô Sharingan qui est en train de se manifester, en conséquence à la mort d'un être proche et donc, vingt-deux jours après la mort de son frère. Sasuke se met à se demander si Itachi voulait à ce point qu'il sauve à son tour Konoha et qu'il savait ce qu'il y avait au fond de son cœur beaucoup plus que lui-même. Mais Kina le réveille de ses pensées, ce qui l'exaspère et commence à insulter le garçon qui, pourtant, insiste à ce qu'il rentre avec lui pour que Reishi lui prépare des gouttes pour ses yeux. La colère de Sasuke s'apaise petit à petit devant la gentillesse de Kina et, après avoir trouvé un objet dans les buissons, il le range dans son kimono et tend la main au garçon pour qu'ils rentrent. Sur leur chemin, ils entrent dans une échoppe pour manger.

Chapitre 4[modifier | modifier le wikicode]

L'Enlèvement (誘拐, Yûkai)

Sasuke et Kina continuent leur enquête, mais cette fois le premier surveille Reishi qui est parti cueillir des plantes médicinales mais, il évite de justesse d'être touché par une attaque à la sarbacane de deux chasseurs qui se trouvent dans les environs, grâce à l'intervention de Sasuke, qui lance un kunaï sur l'arme pour dévier la trajectoire de l'attaque. Cependant, il est touché au pied et tombe d'une vingtaine de mètres de hauteur. Il est ensuite hospitalisé mais insiste pour quitter l'hôpital le soir même. Plus tard, Sasuke le poursuit alors qu'il se dirige vers le lac Kuchinashi et, après l'avoir perdu de vue à cause d'un épais brouillard, il entend des cris, il se dirige alors vers les lieux et voit que Reishi avait éliminé les deux chasseurs qui avaient attenté à sa vie. Sasuke comprend alors que la personne derrière ces meurtres est Reishi, qui tue toute personne qui attent à sa vie ou à celle de son frère.

Le lendemain, comme il l'avait prévu, Kina vient le prévenir concernant les meurtres mais Sasuke lui révèle qu'il ne veut plus jouer aux détectives avec lui et qu'il est temps pour lui de partir. Après une brève discussion sur les shinobi, Kina le quitte aussitôt. L'Uchiwa retourne au Rengyôdô où il tombe sur Reishi, qui prépare un parfum à base de femelles shôgunsha et d'herbes. Sasuke le prévient de son départ et qu'il est au courant que c'est lui le coupable des meurtres en lui tendant l'objet qu'il avait trouvé dans les buissons, qui s'avère être le sachet de faux kotarô que Sasuke avait acheté, Reishi comprend alors que Sasuke l'avait suivi et que c'était lui qui l'avait sauvé contre les chasseurs. Le jeune apothicaire éclate de rire et en se calmant continue de discuter avec Sasuke concernant les herbes et sur le fait qu'il cherche à soutenir Kina, lorsque celui-ci viendra un jour à le dépasser. Soudain, une flèche frôle le nez de Sasuke et se plante dans le volet coulissant de la maison, sur laquelle se trouve une lettre. Sur celle-ci est écrit une lettre de rançon, ce qui les laisse penser que le clan Sendô a pris Kina en otage, voulant en échange la formule du kotarô et leur ordonnant de les retrouver au champ de Jidama. Reishi décide de partir seul à sa rescousse, ne voulant pas que le ninja l'accompagne, mais Sasuke insiste.

Arrivés sur le lieu de rencontre, les deux garçons trouvent cependant plusieurs cadavres de membres du clan Sendô. Reishi relâcha des shôgunsha afin que ceux-ci retrouvent la trace de Kina, parce qu'il parfume le masque de son jeune frère de temps en temps afin qu'il puisse le retrouver si jamais il le perd et, lorsqu'ils le retrouvent, inconscient, l'aîné effectue un saigenjutsu sur le cadet afin qu'à son réveil, il oublie tout ce qui s'était passé. Sasuke comprend alors que ce n’était pas Reishi qui avait tué toutes ces personnes, mais Kina. Voyant de plus en plus Itachi en Reishi, Sasuke accepte de ne rien dire à Kina et les trois garçons retournent au Rengyôdô avant de se faire repérer près de la scène des crimes.

Une fois Kina mis sur son lit, Reishi raconte la vérité à Sasuke. Kina est en effet l’hôte de Rôen qui est scellé en lui, dont le sceau se trouve sur sa tête. Quelques années plus tôt, ses ancêtres avaient scellé le loup à l'intérieur du temple, mais plus tard, son père libéra le monstre et le contrôla grâce à une technique propre à leur clan, la Transmission Tigre et Loup, contrôle qu'il perdit aussitôt qu'il attaqua le village à cause d'attaques à base de poudre bleue. Les parents des garçons avaient tenté de sceller la bête grâce à une technique de leur clan appelée le Rôen-Kodon, mais Rôen tua la mère des enfants avant même qu'elle n'ait pu assister son mari, elle réussit toutefois à ralentir les mouvements du monstre suffisamment pour qu'il ait pu être scellé en Kina. De plus, à la base, Rôen devait être scellé à l'intérieur du corps de Reishi, qui avait dix ans, mais son corps le rejeta. Avant de mourir, les parents de Reishi lui apprirent à maîtriser la technique de scellement afin qu'il puisse sauver son frère. En effet, s'il venait à le retirer sans détacher les liens qui l'unissent à son frère, Kina ne pourrait survivre que dix minutes tout au plus, avant de se faire absorber tout son chakra.

Reishi explique à Sasuke que Kina n'attaque que la nuit et Sasuke constate qu'il attaque les personnes qui s'en étaient prises à lui durant la journée. L'aîné ajoute qu'ils avaient essayé à maintes reprises de quitter le village mais Kina, à cause de son somnambulisme, retournait toujours au temple, comme si la technique Rôen-Kodon que leur mère avait utilisée sur le monstre était une sorte de fil qui le liait au temple. Reishi ne pouvait qu'effacer la mémoire de son frère pour lui éviter de culpabiliser et de souffrir de ses actions.

Leur discussion est interrompue lorsque des villageois, enragés, attaquent soudainement le Rengyôdô, les accusant d'avoir éliminés les ninjas. Reishi fait alors part à Sasuke de son plan, il veut que celui-ci se transforme en Kina et, une fois les deux sortis, Reishi prétend être l’instigateur de tout ce qui arrivait au village et que « Kina » le tuera, devenant ainsi le héros qui sauve son village. Mais Sasuke s'interpose mais avant qu'il n'ait pu faire quoique ce soit, il perd sa vue, effet secondaire de la goutte. L'aîné sort alors du foyer et se dirige vers la meute de villageois enragés, Sasuke le poursuit et entend une voix, qu'il estime être celle de Jiryû Sendô, qui l'accuse d'avoir tué ses hommes. Sasuke décide alors de coopérer et s'apprête à se transformer, quand Kina les supplie d'épargner son frère en sortant de la maison. Les villageois continuent de tabasser Reishi et d'insulter ses parents, motivés de plus en plus par les déclarations du chef des Sendô, mais la police arrive juste à temps et leur ordonne de se disperser, toutefois les villageois qui ne sont pas d’accord, se mettent à les attaquer eux aussi. Sasuke, qui a perdu une grande partie de sa vue, profite des gémissements de Reishi pour se repérer, mais une explosion a lieu et le souffle de celle-ci l'emporte avec elle, à environ cinquante mètres plus loin. Ayant réussi à atterrir, Sasuke sent une grande masse de chakra noir provenant de la direction de la pharmacie.

Chapitre 5[modifier | modifier le wikicode]

Le Souvenir dans les yeux (瞳のなかの記憶, Hitomo no Naka no Kioku)

Alertés par Jiryû Sendô de l'apparition de Rôen, les villageois paniquent et les policiers se mettent en formation pour l'attaquer à l'aide de leur kozutsu, mais le monstre géant ne vacille pas, les villageois prennent alors la fuite afin d'éviter de se faire toucher par ses tentacules et d'être momifiés. Cependant, Rôen est plus rapide, il se met à absorber leur chakra et se dirige vers le village, Sasuke le suit dans les airs, voulant à tout prix l'arrêter avant que les dix minutes ne s'écoulent. Il prépare son Chidori pour lui faire perdre conscience, pour donner l'occasion à Reishi de frapper son point faible, mais ce dernier le rattrape dans les airs et lui indique la direction à prendre, puisque Sasuke a toujours une faible cécité, et le pousse juste après, le sauvant à temps de plusieurs kunaï lancés par Jiryû Sendô et ses hommes qui les encerclent lorsqu'ils atterrissent. Reishi supplie leurs ennemis de les laisser passer afin qu'il puisse sauver son frère, leur promettant de leur faire ce qu'ils veulent, le chef de bande lui réclame alors la recette du kotarô, mais le jeune homme leur explique qu'il ne peut être fabriqué qu'à l'intérieur de son corps. Sasuke intervient et déclare qu'il va s'occuper des ninjas tandis que Reishi part rejoindre Kina, ce qu'il fait aussitôt. Sasuke réussit à les vaincre grâce à son ouïe et se met en route pour rattraper Reishi, guidé par le chakra de Rôen.

Reishi l'appelle et utilise un genjutsu pour déstabiliser le monstre, il ne leur reste plus que cinq minutes pour intervenir, il réussit son coup et, alors qu'il s’apprête à exécuter le Rôen-Kodon sur son dos, il ne parvient pas à atteindre le point vital à temps et est frappé par la queue de Rôen. Sasuke l'attrape pour éviter qu'il heurte un arbre mais avant qu'ils ne puissent faire quoique ce soit, des attaques à base d'ôzutsu sont lancées de partout et Jiryû Sendô arrive au même moment, incitant les coups de canons. Sasuke tente d’utiliser Kirin pour stopper le monstre mais rien à faire et il est percuté par un projectile perdu d'ôzutsu. Rôen attrape Sasuke avec l'une de ses tentacules et absorbe son chakra, mais il réussit à se libérer en la tranchant avec son épée.

Sasuke rejoint Reishi et, fou de rage face à son impuissance et sa faiblesse physique dues aux attaques, son Mangekyô Sharingan s'active enfin et il sent une force incroyable déborder de son corps, il sait qu'il n'est pas seul et qu'Itachi est à ses côtés. Les deux garçons se mettent à attaquer Rôen de chaque côté, il riposte facilement et Sasuke prépare dans sa main gauche son Chidori et effectue un Katon - Feu du Dragon Suprême avec sa main droite. Il attaque d'abord avec cette dernière puis une fois proche du monstre, le touche avec son Chidori sur sa tête. N'ayant pas réussi non plus à l'immobiliser, Sasuke ordonne à Reishi de garder son sang-froid, il va occuper le monstre pendant que l'aîné se charge de le sceller, mais de cette façon Reishi perdra la vie tout comme son père. Reishi dit à Sasuke d'expliquer à Kina qu'il était l'auteur des meurtres, l'Uchiwa accepte. Ensuite, l'aîné saute sur le dos de Rôen et Sasuke tranche les tentacules qui sont sur le point de le toucher à l'aide du Shuriken Furtif, Reishi lance une fiole sur le visage du monstre, le liquide qui s'y trouvait attire les shôgunsha et le distraient, Sasuke s'avance alors vers lui et implante son épée dans la gueule du monstre et lui fait subir un genjutsu. Sasuke utilise également son Flux des Mille Oiseaux pour stopper les villageois qui s'apprêtent à attaquer de nouveau avec les canons.

Soudain le temps s'arrête et Sasuke se trouve dans un monde sombre, la lune rouge versant des larmes de sang et se retrouve devant la stèle qui se trouve dans le temple Kodon, mais qui est en bon état. Il voit le chiffre « sept » écrit sur le dos du tigre, le même sept qui se trouvait sur le bon de commande d'Itachi. L'homme masqué qui est apparu dans le rêve de Sasuke apparaît devant lui, il lui explique que le sceau devrait être renouvelé tous les sept ans et que c'est le rôle du clan Kodon de le faire. Sasuke désire sauver Kina à tout prix et demande à l'homme masqué ce qu'il veut réellement de lui. Ils se mettent à discuter de nouveau sur les idéaux de Sasuke ainsi que ses intentions futures et ce dernier réalise que la personne qui se tient devant lui n'est autre qu'Itachi, il se met alors à pleurer en voyant son frère. Mais avant de pouvoir écouter ce qu'Itachi avait à lui dire, le temps dont il disposait s'est écroulé puisque Reishi a réussi à sceller Rôen, annulant les effets du genjutsu.

Chapitre 6[modifier | modifier le wikicode]

La Fête du repos de l'âme (鎮魂祭, Chinkonsai)

Cinq jours plus tard, une fête est organisée pour célébrer la mort de Rôen, mais personne ne connait les circonstances de la mort de Reishi. Tous les villageois semblent traiter Kina comme un héros, Jiryû Sendô qui rassemble une foule autour de lui raconte le récit héroïque de Kina face à Rôen et se moque de la « lâcheté » de Reishi, qui était en réalité Rôen qui attaquait les villageois. Il raconte aussi la manière dont Kina avait vaincu le monstre Reishi grâce à une technique Katon et l'épée du « grand Orochimaru ».[2] Sasuke et Kina continuent leur chemin, ce dernier ne se souvenant pas du tout de ce qui s'était passé, il demande au ninja si ce que disait Jiryû était vrai, Sasuke confirme et ajoute qu'il y a des choses qu'il vaudrait mieux oublier. En effet, après avoir réussi à vaincre Rôen, Sasuke vit Jiryû Sendô perché sur un arbre, il se dirigea vers lui et utilisa son Mangekyô Sharingan afin d'altérer les souvenirs de l'homme et de lui imposer sa version.

Sur leur chemin vers la mer pour rejoindre le batelier qui lui avait fait traverser celle-ci à l'allée, Sasuke a l'intention de prendre Kina avec lui afin de l'entraîner pour qu'il soit prêt à vaincre Rôen dans sept ans, mais l'enfant lui confie finalement qu'il ne veut plus quitter le pays, choisissant de vivre de la même manière à Rôkoku que si son frère était encore en vie. Sasuke retorque que Reishi ne voudrait pas que Kina meure à cause du monstre, mais le jeune garçon lui dit que son frère lui pardonnera envers et contre tout. Ce qui cause un déclic en Sasuke qui a enfin compris ce que voulait lui dire Itachi lorsqu'il était dans l'univers de son Mangekyô Sharingan. Le jeune Uchiwa le prévient qu'il doit s'entraîner dûrement pour qu'il puisse vaincre le monstre et que si jamais il meure, il pourra rejoindre Reishi et Itachi.

Épilogue[modifier | modifier le wikicode]

Le Commencement de la vengeance (復讐のはじまり, Fukushû no Hajimari)

Arrivé sur l'autre côté de la rive, Sasuke se met à contempler les « Trois Loups » pendant trois jours. Jûgo arrive le troisième jour, l'ayant retrouvé grâce à sa capacité de communiquer avec les animaux et tous deux attendent que les autres les rejoignent. Sasuke se remémore sa jeunesse avec son frère et se demande comment il avait pu oublier les propos bienveillants de son frère. Ces pensées sont interrompues lorsque Tobi, Karin et Suigetsu les rejoignent et il déclare que leur groupe se nommera désormais « Faucon », qui n'aurait qu'un but : la destruction de Konoha.

Citations[modifier | modifier le wikicode]

  • (Itachi Uchiwa à Sasuke Uchiwa) « Si tu veux me tuer, tu dois me haïr ! Et ensuite, tu pourras survivre minablement… En fuyant et en t'accrochant à la vie ? »[3]
  • (Itachi à Sasuke (lors de leur dernier combat)) « Les gens ne s'appuient jamais que sur le peu qu'ils savent pour appréhender les phénomènes du monde. Ce qu'ils arrivent avec difficulté à entrevoir, c'est ce qu'ils appellent “réalité”. Mais leur savoir est une chose bien relative, et la réalité parfois illusoire. »[4]
  • (Sasuke) « Je te dépasserai, Itachi. Même si je suis dans l'erreur, même si je dois parcourir tout seul un chemin couvert de sang, j'entrerai le sourire aux lèvres dans les flammes de l'enfer, sans requérir le pardon de quiconque. Car telle est ma voie. »[5]

Références[modifier | modifier le wikicode]

  1. Le Roman de Sasuke - Chroniques de la foudre chapitre 1, page 26
  2. Le Roman de Sasuke - Chroniques de la foudre chapitre 6, page 221
  3. Le Roman de Sasuke - Chroniques de la foudre chapitre 1, page 18
  4. Le Roman de Sasuke - Chroniques de la foudre chapitre 4, pages 156~157
  5. Le Roman de Sasuke - Chroniques de la foudre épilogue, page 239
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.