FANDOM


Les habitants du village de Hoshi appellent cette météorite, Étoile (, Hoshi), celle-ci même qui s'abattit en plein cœur du Pays des Ours il y a de cela 200 ans plus tôt, détruisant une forêt entière et par conséquent aucune plante ou arbre n'a pu pousser sur ces terres dès depuis cet événement. La météorite repose sur un piédestal en forme de patte d'aigle orange, à l'intérieur du dôjô du village. Cependant, elle fut détruite par Naruto Uzumaki après qu'Akahoshi l’inséra dans son buste.

CompétencesModifier

Effets de la Météorite

Mizura montrant les effets secondaires des radiations néfastes.

En utilisant les radiations émises par la météorites pour augmenter leur chakra, les villageois obtenaient une énorme quantité de chakra dont ils manipulaient la forme à volonté, quelque soit la situation. Un exemple étant l'Adresse du Paon. En revanche, cette technique n'est pas sans conséquences sur son utilisateur, puisque le fait d'imposer à son corps une quantité de chakra supérieur à celle qu'un individu peut normalement supporter peut endommager le corps voir même le tuer. Les parents de Sumaru, Natsuhi et Hotarubi furent les seuls ninja du village à avoir maîtrisé cette technique, mais Horatubi risqua sa vie suite au processus. Suite à cela, le Troisième Hoshikage décida d'interdire d'aller plus loin quant à l'utilisation de cette technique.

Akaboshi fusionnant avec l'Étoile

Akahoshi avec la météorite incrustée dans son torse.

Quand Akahoshi fusionna la météorite dans son buste, elle lui donna une quantité de chakra phénoménale, ce qui lui permit d'avoir un bon contrôle de l'adresse du Paon. En utilisant son Byakugan pour repérer la source de son chakra, Neji indiqua que le chakra d'Akahoshi était remplacé par l'énergie émise par la météorite.

* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .