FANDOM


Le massacre du Clan Uchiwa

Le massacre du Clan Uchiwa par Itachi.

Le Massacre du Clan Uchiwa, aussi appelé l'Affaire Uchiwa (うちはの事件, Uchiha no Jiken)[1] et la Destruction du Clan Uchiwa (うちは一族滅亡, Uchiha Ichizoku Metsubô), se déroula à Konoha quatre ans avant le début de la série et mena à la disparition du clan Uchiwa. Le massacre fut perpétré par Itachi Uchiwa et un homme prétendant s'appeler Madara Uchiwa.

HistoireModifier

Suite à l'attaque de Kyûbi à Konoha, les dirigeants du village commencèrent à suspecter le clan Uchiwa d'avoir orchestré ces évènements ; leurs suspicions étant renforcées par le fait que les Uchiwa puissent contrôler Kyûbi grâce au Sharingan. Par la suite, une surveillance des faits et gestes du clan fut mise en place, que Tobi interpréta comme un moyen de mieux contrôler les activités des membres du clan et, à la fois, de les éloigner du centre névralgique du village et de ses affaires politiques.[2] Cette exclusion aux abords de Konoha fit grandir une certaine rancœur chez les Uchiwa dont la haine se renforça à l'égard du gouvernement qu'ils jugaient trop influencé par les idéaux des Senju. Ils fomentèrent donc un coup d'État suite auquel le chef du clan, Fugaku Uchiwa, devait prendre le pouvoir.

Suites aux réunions stratégiques pour renverser le gouvernement, les Uchiwa placèrent certains de leurs membres à des postes clés du village, en tant qu'espions. Itachi rejoignit l'Anbu, opérant sous les ordres directs du Hokage. Cependant, le jeune homme, ne partageant pas la vision de ses pairs et pensant que ce soulèvement conduirait inévitablement à une guerre, révéla les plans de son clan à Hiruzen Sarutobi. Suite à ses révélations, il endossa le rôle d'agent-double afin d'informer le Conseil de Konoha des avancements des Uchiwa.[3] Pensant que la relocalisation volontaire des Uchiwa, aux abords du village, ne ferait que les inciter à se révolter, Hiruzen proposa de régler l'affaire par une négociation ; autrement dit, de manière pacifique.[4] Cependant, Danzô Shimura n'approuvait pas les méthodes trop douces de son ami. En effet, il croyait fermement que l'élimination entière du clan, bien que cela soit une solution radicale, épargnerait le plus grand nombre.

De leur côté, les Uchiwa observèrent un changement de comportement chez Itachi et ordonnèrent à Shisui Uchiwa de l'espionner. Mais Shisui, partageant les mêmes idéaux que son meilleur ami, proposa d'utiliser son Mangekyô Sharingan et sa plus puissante attaque sur Fugaku afin de mettre un terme à la révolte. Étant donné que cette technique ne pouvait être utilisée qu'une fois par décennie, Danzô jugea plus sage de s'approprier l'œil de Shishui avant que ce dernier ne l'utilise. Pour éviter que son autre œil ne termine entre de mauvaises mains, Shisui le confia à Itachi avant de mettre fin à ses jours en sautant d'une falaise.[5] Après avoir trouvé son corps ainsi qu'une lettre de suicide, les Uchiwa appartenant au Département de Police de Konoha accusèrent directement Itachi d'avoir assassiné son ami après avoir découvert que ce dernier l'espionnait.[6] Suite à cet évènement tragique, Itachi fut sans cesse suspecté de trahison envers le clan.[7]

Bien qu'il soit pacifiste de nature et que le sacrifice de Shisui lui suggérait de ne pas céder à la violence inhérente au destin des Uchiwa, Itachi se rebella petit à petit contre les membres de son clan, critiquant ouvertement leur manque d'ouverture d'esprit et leurs actions. Profitant de son instabilité émotionnelle, Danzô imposa deux choix à Itachi : laisser les Uchiwa conduire leur coup d'État, ce qui mènerait à la riposte du village où de nombreux innocents perdraient la vie dont Sasuke Uchiwa, le jeune frère d'Itachi ; ou annihiler le clan avant qu'ils ne mettent leur plan en action, avec la possibilité d'épargner Sasuke.[8] Itachi décida de privilégier la vie de son frère.

Avant de débuter le massacre, Itachi rencontra Tobi aux abords du village. Croyant qu'il s'agissait du véritable Madara Uchiwa, il lui proposa d'accomplir sa vengeance contre son aide, posant toutefois la condition d'épargner le village.[9] Acceptant ses conditions, Tobi l'aida à éliminer l'intégralité du clan. On sait également qu'il se trouvait à Konoha afin de rencontrer Danzô, sans pour autant connaître le sujet de leur entrevue.[1]

Nuit du massacreModifier

Massacre du Clan Uchiwa2

« Madara Uchiwa » se débarrassant des Forces de Police de Konoha lors de la nuit du massacre.

En une nuit, Itachi et Tobi assassinèrent le clan Uchiwa. Dans l'anime, ils se partagèrent les tâches et Tobi se chargea du Département de Police de Konoha pendant qu'Itachi s'occupait des civils. Durant le massacre, Tobi emporta discrètement certains des corps de ses pairs. Pensant que son père serait l'ennemi le plus redoutable, Itachi pénétra silencieusement dans sa propre maison. Mais, à sa plus grande surprise, ses parents l'attendaient et s'étaient résignés à leur triste sort, préférant la mort que de combattre leur propre fils. Avant de rendre leur dernier souffle, ils confièrent à Itachi qu'ils respectaient sa décision de choisir le village plutôt que le clan, et lui firent promettre de veiller sur Sasuke. Après avoir versé quelques larmes, Itachi les tua tous les deux alors que son frère se trouvait encore à l'Académie.[10]

Même s'il savait ses actions nécessaires, Itachi ne parvint jamais à se pardonner d'avoir ôté la vie de ses proches et pensa que sa rédemption résulterait de sa propre mort. Il attribua donc à Sasuke le rôle de celui qui vengerait le clan et, à la fois, le jugerait pour ses actes. C'est dans cette optique que l'aîné attaqua son jeune frère lorsqu'il pénétra dans leur maison le soir du meurtre, manipulant les sentiments de Sasuke afin que ce dernier pense que le massacre du clan ne relevait que d'un désir de grandeur égoïste de la part d'Itachi. Il tortura Sasuke au moyen du Tsukuyomi, lui montrant des images dans lesquelles il massacrait le clan, et l'encouragea à s'engager sur le chemin de la haine et à rechercher le pouvoir s'il souhaitait un jour se venger.

Submergé par sa colère, Sasuke s'éveilla au Sharingan et lança un shuriken en direction de son frère dont le bandeau frontal tomba au sol alors qu'il évitait le projectile. Constatant qu'il était à l'origine de la souffrance de son frère, Itachi pleura tout en ramassant son bandeau juste avant de disparaître. Au même moment, Sasuke perdit connaissance suite au traumatisme provoqué à la fois par la technique de son frère et la perte réelle de ses proches. Il ne se souvint de cet instant que des années plus tard.[11]

ConséquencesModifier

Seulement trois Uchiwa survécurent au massacre du clan : Itachi, Tobi et Sasuke bien que la plupart de la population – Sasuke inclus – ne soit pas au courant de l'implication de Tobi dans l'affaire.

Itachi menaçant Danzô

Itachi rappelant sa promesse d'épargner Sasuke à Danzô.

Quelques instants après la fin du massacre, Itachi fit un rapport détaillé au Troisième Hokage. Ce dernier, n'étant pas au courant de la mission spéciale confiée à Itachi par Danzô, fut peiné d'apprendre cette nouvelle. Se trouvant dans l'impossibilité de changer cette situation, Hiruzen fit la promesse de respecter la version des faits d'Itachi à propos de son rôle dans le massacre, à savoir qu'il ait agi seul et sans réel motif, afin de ne pas ternir la réputation du village et, à la fois, que Sasuke n'apprenne jamais la vérité sur le clan Uchiwa. Aussi, le Troisième promit de veiller à la sécurité de Sasuke.[12] Dans l'anime, Hiruzen ordonna également la dissolution de la Racine ainsi que la démission de Danzô du poste de conseiller du village. Peu de temps après leur entretien, Itachi quitta Konoha pour rejoindre Akatsuki, renforçant les craintes de l'opinion publique qui le considérerait à présent comme un déserteur. En réalité, il continua son rôle de double-agent, tenant le village au courant des faits et gestes de l'organisation tout en s'assurant que celle-ci ne s'en prenne pas à Konoha.[13] Itachi menaça également de révéler tous les secrets inhérents au village aux autres nations si jamais Danzô mettait la sécurité de Sasuke en péril.

Les événements funestes de cette nuit-là eurent un impact énorme sur Sasuke, qui fut d'autant plus renforcé par les mensonges de son frère. Sa seule motivation dans la vie se résuma à venger l'honneur de son clan. Pour cela, il se consacra à son entraînement en tant que ninja et, après avoir fait équipe avec Naruto Uzumaki et Sakura Haruno sous la tutelle de Kakashi Hatake, il déserta le village pour rejoindre Orochimaru et parfaire ses compétences. Grâce aux enseignements du Sannin, Sasuke augmenta sa puissance et égala le niveau de son aîné – dont l'état de santé était tout de même grandement dégradé ; ce qui lui permit de l'affronter et de mettre fin à ses jours lors d'un combat fraternel. Profitant des quelques instants de gloire consécutifs à la mort d'Itachi, Sasuke déchanta toutefois assez rapidement quand Tobi lui apprit la vérité sur le rôle de son aîné ainsi que sur les intentions du clan.[14] Après avoir enfin réalisé que son frère n'agissait que pour préserver la paix de leur village, Sasuke décida de détruire Konoha et de tuer les commanditaires du massacre, pensant à présent à venger Itachi.[15] Cependant, après avoir croisé la route de son frère réincarné lors de la Quatrième Grande Guerre Shinobi, Sasuke comprit finalement qu'il serait contradictoire de détruire ce qu'Itachi avait cherché à protéger toute sa vie.

La vérité à propos du massacre des Uchiwa resta cachée aux yeux de tous pendant de nombreuses années, bien que Kabuto Yakushi – un espion expérimenté – réussit à en discerner les contours.[16] Après la mort d'Itachi, la promesse qu'avait faite Tobi de garder le secret devint caduque. C'est pourquoi il révéla la vérité quand il jugeait cela profitable : d'abord à Sasuke afin de gagner sa coopération, puis à Naruto, Kakashi et Yamato, afin d'expliquer les actions de rébellion de Sasuke.[17] Au fil du temps, les coéquipiers de Sasuke ainsi qu'Orochimaru apprirent également la vérité, puis Killer B et Nagato réincarné lors d'un échange entre Naruto et Itachi, durant la Quatrième Grande Guerre. Des années plus tard, Sasuke expliqua en détail le massacre du clan ainsi que le rôle de son frère à Sakura et Sarada Uchiwa, leur fille.[18] Après sa réincarnation, et apprenant que la vérité avait été divulguée, Itachi insista pour que les personnes dans la confidence ne la diffusent pas afin de ne pas ternir davantage la réputation du clan Uchiwa.[19]

Après la fin de la Quatrième Grande Guerre, Naruto révéla au monde shinobi qu'il devait la paix à Itachi et à ses actions passées ainsi qu'à sa manière de penser. Il expliqua qu'étant réincarné pendant la guerre, il avait eu un rôle décisif pour que l'Alliance Shinobi puisse sortir victorieuse. Cependant, il respecta les dernières volontés d'Itachi et ne dévoila pas sa véritable mission ainsi que la raison du massacre du clan Uchiwa.[20]

AnecdotesModifier

  • Dans le manga, Tobi déclara que le coup d'État fut orchestré par Fugaku. Dans l'anime, Fugaku expliqua lui-même à Itachi que c'était la volonté du clan et qu'en tant que leader il n'avait pas d'autre choix que de s'y résigner. Cependant, il précisa que la prise du pouvoir se ferait dans des conditions permettant d'épargner le plus grand nombre de civils. Suite à cela, il demanda à Itachi de marcher à ses côtés, de l'aider à devenir le nouvel Hokage et de cacher le fait qu'il possédait le Mangekyô Sharingan.[21]
  • Dans l'anime, on peut voir qu'un membre de l'Anbu est également au courant du coup d'État. Ceci est une erreur dans l'adaptation car au moment des faits, seulement six personnes étaient au courant : Tobi, Itachi, Hiruzen, Danzô, Koharu et Homura.[22]
    • De plus, dans un épisode faisant référence aux évènements passés, on peut voir que Kakashi, Tenzô et le reste de l'Équipe Ro, ne connaissaient que des détails mineurs à propos du coup d'État, comme le fait que ces actions pouvaient possiblement conduire à une guerre civile, mais sans pour autant en connaître la raison. Ceci contredit également l'affirmation selon laquelle le ressentiment et la méfiance des Uchiwa à l'égard de Konoha n'étaient connus que des membres du Conseil, exception faite de Tobi et Itachi.[23]

RéférencesModifier

  1. 1,0 1,1 Naruto chapitre 474, page 12
  2. Naruto chapitre 399, page 16
  3. Naruto chapitre 400, pages 1~8
  4. Naruto chapitre 399, page 16
  5. Naruto chapitre 590, pages 5~6
  6. Naruto chapitre 222, pages 2~10
  7. Naruto chapitre 223, pages 5~15
  8. Naruto chapitre 590, pages 8~10
  9. Naruto chapitre 400, pages 8~9
  10. Naruto chapitre 590, page 13
  11. Naruto chapitre 403, pages 10~14
  12. Naruto chapitre 400, pages 13~15
  13. Naruto chapitre 401, page 6
  14. Naruto chapitres 399~401
  15. Naruto chapitre 401, page 17
  16. Naruto chapitre 581, page 2
  17. Naruto chapitre 470, page 4
  18. Sasuke Retsuden
  19. Naruto chapitre 549, page 9
  20. Sasuke Shinden - Livre du lever de soleil page 66 (version anglaise)
  21. Naruto Shippûden épisode 455
  22. Naruto Shippûden épisode 135
  23. Naruto Shippûden épisode 359
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .