FANDOM


Raikô était un groupe de shinobi affranchis dont chaque membre possédait un kekkei genkai.

HistoireModifier

Ce groupe doit sa formation à Fûshin, ainsi qu'à d'autres esclaves appartenant à En Oyashiro, un riche collectionneur s'amusant à faire combattre ses esclaves dans une arène. Une fois délivrés du joug de leur maître, Fûshin et sa bande désiraient aider les personnes vivant en marge de la société et souffrant de conditions de vie précaires. Afin de réaliser cette ambition, ils pillaient les riches pour redistribuer leurs biens aux plus démunis ; principalement au Village des Bambous, un lieu abritant quelques artisans, négligé par le Pays des Sources Chaudes.

Au fil du temps, Raikô connut une renommée importante ainsi qu'une augmentation de son nombre de partisans. Le groupe accueillait chaque nouvelle recrue avec bienveillance, et les villages ayant reçu leur aide les considérèrent petit à petit comme de véritables justiciers. Leurs actions héroïques attirèrent rapidement l'attention de Kiri qui loua leurs services afin de mettre la pression à un groupe de politiciens hauts placés du village, qui extorquaient des fonds au Conseil. Malheureusement, la mission n'était en réalité qu'un piège et, lorsque Raikô arriva sur place, le groupe fut attaqué par des ninjas de Kiri souhaitant s'attirer les bonnes grâces des hauts dirigeants. La majeure partie du groupe perdit la vie lors de cet affrontement et les quelques survivants, blessés et trahis, furent forcés de fuir et de chercher refuge au Village des Bambous. Bien qu'ils apportèrent richesse et prospérité à la petite bourgade, le chef du lieu refusa de les héberger par peur de subir des représailles de la part de Kiri.

Les ninjas de Kiri étant à leurs trousses et ne trouvant aucune aide extérieure, les derniers membres de Raikô décidèrent de dissoudre leur groupe, privilégiant leur survie. Certains d'entre eux furent pourchassés puis éliminés par les chasseurs de déserteurs du Village de la Brume ; les plus chanceux trouvèrent refuge dans des îles oubliées au large du Pays de l'Eau. La mort de leurs camarades, le rejet de leurs pairs ainsi que leur exclusion de la société firent naître une profonde haine dans leurs cœurs. Au fil des années, leurs sentiments négatifs prenant le dessus, Fûshin et Amuda (Chino dans l'anime) décidèrent de reformer un groupe de mercenaires dont l'objectif principal serait la vengeance. Guidé par les actions de rébellion de Sasuke Uchiwa lors du Sommet des Cinq Kage, Karyû prit la tête de leur nouveau groupe qu'il renomma « Bande Anrai », afin de mettre en forme sa vendetta envers ceux qui les avaient opprimés lors de leur fuite.

AnecdotesModifier

  • Le nom du groupe de justiciers, Raikô (雷光), signifie « foudre » en japonais cependant, le nom peut également s'interpréter différemment s'il résulte de l'association des mots « rai » (, tonnerre) et «  » (, empereur).
* DIVULGATION : Certains des liens ci-dessus sont des liens d'affiliation, ce qui signifie que, sans frais supplémentaires pour vous, Fandom percevra une commission si vous cliquez et effectuez un achat.Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .